Aller directement au contenu

ANIA : les taxes coûteront 800 M€ de plus à l’agroalimentaire en 2012 !

Suite à l’entrée en vigueur au 1er janvier 2012 de nouvelles taxes comme la taxe soda, la facture s’allonge pour les industriels de l’agroalimentaire… Au total, leur note pourrait s’alourdir de plus de 800 millions d’euros !

Suite à l’entrée en vigueur au 1er janvier 2012 de nouvelles taxes comme la taxe soda, la facture s’allonge pour les industriels de l’agroalimentaire… Au total, leur note pourrait s’alourdir de plus de 800 millions d’euros !

C’est ce qu’a déclaré hier mardi 17 janvier Jean-René Buisson, le président de l’ANIA, lors de ses vœux pour 2012 et selon les propos rapportés par Les Echos : « taxe sur les boissons, augmentation de la TVA sur certains produits, taxe sur les spiritueux, taxe CO2 : au total ce sont plus de 800 millions d’euros supplémentaires que les entreprises, dont 98% de PME, vont devoir absorber cette année ».

Les débats autour du Projet de Loi de Finances (PLF) ont en effet été des plus virulents, allant jusqu’à la menace par Coca-Cola de suspendre un investissement de 17 millions d’euros sur l’une de ses usines françaises. Et bien que les mœurs se soient depuis apaisées, les entreprises agroalimentaires françaises auront tout de même à payer une facture salée.

De plus, les débats gouvernementaux ont encore un peu plus entaché la vision de l’industrie agroalimentaire des français, et notamment la taxe soda dont l’objectif était au départ d’améliorer la santé publique. Jean-René Buisson a de fait conseillé aux industriels du secteur : « Il faut reconquérir la confiance des consommateurs » et faire preuve de « transparence » afin de prouver que « notre volonté n’est pas de nuire à leur santé ». Il les a incités à « communiquer » davantage sur « l’amélioration nutritionnelle des recettes, l’anti-gaspillage, et la lutte contre l’obésité ». Reste à savoir si les industriels suivront les conseils du président de l’ANIA.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend