Aller directement au contenu

Arterris met le cap sur la consolidation du pôle agroalimentaire

Le groupe coopératif Arterris annonce un bilan positif malgré un contexte agricole difficile. Malgré les cours historiquement bas pour la récolte 2017, le bilan de l’exercice demeure positif. Sur cet exercice le Groupe dépasse le seuil du milliard d’€ de chiffre d’affaires global (1003M€) et affiche 203,6M€ de capitaux propres. Le pôle agricole affiche un CA de 645M€ réparti entre la …

Arterris met le cap sur la consolidation du pôle agroalimentaire
Le groupe coopératif présente de fortes ambitions sur le pôle agroalimentaire. L’objectif : valoriser au mieux la production des adhérents agriculteurs et éleveurs de la région en privilégiant des circuits- courts et des produits de qualité.

Le groupe coopératif Arterris annonce un bilan positif malgré un contexte agricole difficile. Malgré les cours historiquement bas pour la récolte 2017, le bilan de l’exercice demeure positif.
Sur cet exercice le Groupe dépasse le seuil du milliard d’€ de chiffre d’affaires global (1003M€) et affiche 203,6M€ de capitaux propres. Le pôle agricole affiche un CA de 645M€ réparti entre la collecte grandes cultures-légumes (273M€), l’agrofourniture-équipements (207M€), les Semences (68M€) et les Productions animales (97M€).
Le pôle distribution qui regroupe les magasins Gamm Vert, Frais D’ici, Larroque et Les Fermiers Occitans contribue quant à lui à hauteur de 55M€ du CA global. Le pôle agroalimentaire affiche un CA de 356M€ (normatif), dont 256M€ pour la transformation animale suite à l’acquisition du Groupe Ovimpex et 100M€ pour les produits des marques Les Fermiers Occitans, La Belle Chaurienne et Les Bories du Périgord.

Adoption de la technologie d’emballage «skin pack» qui répond au respect du produit

Pour cette nouvelle année, Arterris projette de consolider son pôle agroalimentaire afin de valoriser au mieux la production de ses adhérents producteurs et éleveurs. Le groupe coopératif présente de fortes ambitions sur le pôle agroalimentaire.
L’objectif : valoriser au mieux la production des adhérents agriculteurs et éleveurs de la région en privilégiant des circuits- courts et des produits de qualité. Ainsi, grâce à une structure financière solide le Groupe peut investir dans des outils innovants pour que les productions et les produits attendus par les consommateurs soient en adéquation. Par exemple, pour mieux servir le marché parisien, le Groupe coopératif a agrandi sa surface de vente au sein du MIN de Rungis et a investi pour adopter la technologie d’emballage «skinpack» qui répond au respect du produit.
Cette volonté de renforcer le pôle agroalimentaire pour consolider le pôle agricole, se matérialise aussi par l’investissement humain. Le Groupe se dote d’une cellule «marketing» et ambitionne d’aller plus loin dans l’offre de produit faite directement aux consommateurs.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend