Aller directement au contenu

Au Canada, l’industrie agroalimentaire envisage de se tourner vers le cannabis

Alors que le gouvernement fédéral planche sur un projet de loi visant à légaliser la marijuana « récréative », projet de loi qui devrait être déposé au printemps, la presse canadienne fait écho d’un engouement général par l’industrie agroalimentaire autour du sujet. Ainsi selon les différents journaux du pays, transformateurs et distributeurs seraient en train de travailler sur de …

Au Canada, l’industrie agroalimentaire envisage de se tourner vers le cannabis
Selon la presse canadienne, le marché du cannabis pourrait représenter plus que les ventes combinées de vin, de bière et de spiritueux sur l’ensemble du territoire.

Alors que le gouvernement fédéral planche sur un projet de loi visant à légaliser la marijuana « récréative », projet de loi qui devrait être déposé au printemps, la presse canadienne fait écho d’un engouement général par l’industrie agroalimentaire autour du sujet. Ainsi selon les différents journaux du pays, transformateurs et distributeurs seraient en train de travailler sur de nouveaux produits contenant comme ingrédient le cannabis.
Les Rexall, Shoppers Drug Mart, qui appartient à Loblaw, seraient à la recherche du nouveau gluten, industrie qui s’essoufle, et auraient déjà déposé leur demande à Santé Canada au début de 2016 en vue d’obtenir un permis de distribution annonce le site d’informations TVA Nouvelles.
L’étude publiée par la firme Deloitte au mois d’octobre dernier annonce de son côté que le marché du cannabis récréatif pourrait générer au total plus de 22 milliards de dollars au Canada.

36% de la population s’oppose à la légalisation

Les ventes de cannabis non transformé pourraient ainsi représenter entre 4,9 milliards et 8,7 milliards de dollars par an et le marché des produits dérivés environ 14 milliards de dollars de revenu additionnel.
Soit « plus que les ventes combinées de vin, de bière et de spiritueux sur l’ensemble du territoire », explique Sylvain Charlebois, doyen de la Faculté en Management et professeur en Distribution et Politiques agroalimentaires à l’Université Dalhousie à la journaliste Martine Turenne de TVA Nouvelles.
Pour rappel, les produits sans gluten avaient généré des recettes de 5 milliards de dollars au Canada en 2015.
Sylvain Charlebois explique dans la presse canadienne que la marijuana sera d’ici 10 ans dans toutes les assiettes du prêt-à-manger au biscuit, en passant par les huiles ou le beurre et bien sûr les liqueurs.
Mais pour l’heure,
 la marijuana récréative n’est pas nécessairement un atout pour le gouvernement fédéral, selon l’étude de Deloitte, seulement 40 % de la population adulte est favorable à la légalisation, 36 % s’y oppose, et un quart est encore indécise.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend