Aller directement au contenu

Céréales : Europe Crop United est lancé

La société de commercialisation commune de la ZG Raiffeisen et de la CAC est désormais effective. Les autorités de la concurrence Française et Allemande ont en effet donné leur accord. La ZG Raiffeisen et la Coopérative Agricole de Céréales (CAC) annoncent vouloir démarrer leurs activités au plus vite. La société commune de commercialisation de céréales commencera donc ses activités …

Céréales : Europe Crop United est lancé
De gauche à droite : Michèle Waegele (CAC), Jean Michel Habig (CAC), Ewald Glaser (ZG) et Richard Volz (ZG).

La société de commercialisation commune de la ZG Raiffeisen et de la CAC est désormais effective. Les autorités de la concurrence Française et Allemande ont en effet donné leur accord.
La ZG Raiffeisen et la Coopérative Agricole de Céréales (CAC) annoncent vouloir démarrer leurs activités au plus vite. La société commune de commercialisation de céréales commencera donc ses activités courant du mois de juillet.
La joint-venture franco-allemande, dans laquelle les deux coopératives ont une participation de 50%, est basée à Strasbourg et opérera sous le nom d’ Europe Crop United (E.C.U.) .
Une présence accrue sur le marché
Au total, 1 000 000 de tonnes de céréales et d’oléagineux seront collectées et commercialisées par
E.C.U, à gauche et à droite du Rhin, auprès de clients internationaux des secteurs de l’alimentation animale, de l’amidon et des aliments. 13 silos portuaires d’une capacité de stockage de 700 000 tonnes sont à la disposition de l’entreprise commune franco-allemande, située entre Bâle et Mannheim.
En raison de l’internationalisation croissante des marchés céréaliers, la concurrence et la pression sur les prix se développent.
Richard Volz de la ZG Raiffeisen et Michèle Waegele de la CAC prendront la tête d’E.C.U. Ce duo sera basé à Strasbourg et l’équipe sera bien sûr complétée par des salariées en charge de l’exécution.
Quant à la récolte, elle sera toujours enregistrée via les deux sociétés mères. Selon le PDG de ZG Raiffeisen et le Président de la CAC, la transition se fera en douceur.
Pour l’ensemble des clients et des associés coopérateurs, il n’y aura donc aucun changement dans le traitement opérationnel.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend