Aller directement au contenu

Chez Quick, les souris dansent !

Des photos et des vidéos prises lundi soir par des passants et diffusées sur internet suscitent la polémique autour de l’enseigne de fast-food Quick. En effet, on peut y voir des souris se promener en toute impunité sur le carrelage d’un restaurant Quick à Paris, dans le XXème arrondissement. 

Des photos et des vidéos prises lundi soir par des passants et diffusées sur internet suscitent la polémique autour de l’enseigne de fast-food Quick. En effet, on peut y voir des souris se promener en toute impunité sur le carrelage d’un restaurant Quick à Paris, dans le XXème arrondissement.

 

Sur les réseaux sociaux, le dégoût est généralisé suite à cette affaire et donne lieu à des détournements de slogan, comme « Quick, nous c’est l’égout ! » en lieu et place du célèbre « Quick, nous c’est le goût ». De nombreux messages ont inondé les comptes du n°2 français du fast-food, tantôt humoristiques (« hmmmm le bon ratz burger ^^ » de @Clouzal) tantôt inquiétants (« J’ai travaillé il y a 2 ans une journée au Quick de Lyon Part Dieu en tant que prestataire externe… les cuisines puaient à mort l’odeur des pieds et des chaussettes !!! Je reconnais que le personnel semblait respecter la règle : lavage des mains obligatoire toutes les heures. Mais une fois le restaurant fermé j’ai vu une souris se balader sous les caisses… le plus étonnant encore c’est que la responsable me dit que c’est normal puisque je suis dans un restaurant !!! » a témoigné French Boogie sur You Tube).

 

Quick n’a pas eu d’autre choix que de répondre dans un communiqué pour essayer d’atténuer l’affaire : « France Quick regrette la présence inopinée de rongeurs dans son restaurant Quick de Belleville. Ce restaurant dispose d’un contrat permanent de dératisation et fait donc l’objet de passages réguliers de professionnels. Un passage supplémentaire a été immédiatement demandé par la direction ».

Selon la direction, un contrôle aurait été effectué dans ce restaurant le 1er mai, mais « aucune souris n’a été trouvée ». L’enseigne de fast-food conclue en affirmant que « ce type de nuisance n’est pas une prérogative des établissements de restauration rapide mais un véritable problème pour l’ensemble des établissements commerçants des grandes villes de France ». Autant dire que l’information n’a pas convaincu les consommateurs sur les réseaux sociaux.

 

Cette nouvelle polémique intervient un an après le décès d’un adolescent suite à une intoxication alimentaire dans un restaurant d’Avignon. L’enseigne avait alors vu son chiffre d’affaires chuter de 6%. Quelles seront cette fois les conséquences de la présence inopportune de ces souris ?

 

Source : agro-media.fr avec AFP, France Soir (Maxime Ricard) et Le Monde.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend