Aller directement au contenu

Conserves : amende de 30 millions pour Bonduelle

La marque Bonduelle a été condamnée à une amende de 30 millions d'euros par la Commission européenne pour entente sur les prix sur des conserves de champignons.

Conserves : amende de 30 millions pour Bonduelle
En 2012-2013, Bonduelle a dégagé un bénéfice net de 52,1 millions et un chiffre d’affaires de près de 1,9 milliard.

Le groupe Bonduelle vient d’être condamné par la Commission européenne à payer une amende de 30 millions d’euros, pour entente sur les prix dans le secteur des champignons en conserve. La Commission européenne a estimé que « les entreprises Lutèce, Prochamp et Bonduelle ont participé à une entente visant à coordonner les prix des champignons en conserve en Europe et à s’en partager la clientèle ».

Une entente tirant les prix à la hausse

Au total, 32 millions ont été réclamés par la Commission : 30 millions pour Bonduelle et 2 millions pour le néerlandais Prochamp. Lutèce est passé entre les mailles du filet pour avoir révélé l’entente. En mai dernier, la Commission avait adressé ses griefs à Bonduelle. L’entente qui aurait permis de maintenir des prix élevés, a duré entre fin 2010 et début 2012.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend