Aller directement au contenu

Du jus d’orange à base de jus de mandarine ?

C’est ce que nous avons évité grâce à une directive adoptée par l’Union Européenne le 14 décembre dernier. En effet, cette dernière pose trois mesures essentielles pour les producteurs de jus de fruits français notamment.

C’est ce que nous avons évité grâce à une directive adoptée par l’Union Européenne le 14 décembre dernier. En effet, cette dernière pose trois mesures essentielles pour les producteurs de jus de fruits français notamment.

  • Il est dorénavant interdit d’ajouter des sucres dans les jus de fruits, cette nouvelle composition devra être mise en avant sur les emballages via un étiquetage.
  • Les trois types de jus que l’on connaît actuellement sont maintenus, à savoir jus de fruits, jus de fruits à base de concentrés et nectars de fruits.
  • Il est interdit de mélanger du jus de mandarine à du jus d’orange sans que le consommateur ne soit prévenu.

Cette dernière interdiction vous semble saugrenue ? C’est pourtant une requête de la part de l’Espagne qui aurait souhaité mettre en place cette pratique…

En ce qui concerne les producteurs français, ils se félicitent de l’adoption de cette directive car ce sont des pratiques instaurées en France depuis déjà plusieurs années. D’ailleurs, les producteurs français réunis au sein de l’interprofession Unijus militent activement depuis 2009 pour l’adoption de cette directive.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend