Aller directement au contenu

Edouard Leclerc évoquait déjà la TVA sociale en 1986.

Information exclusive Le Loup HurlantDans le débat actuel de TVA sociale, se référer aux documents d’archives est une exception. L’enregistrement doit dater des années 1980, sans doute vers 1986.

Information exclusive Le Loup Hurlant

Dans le débat actuel de TVA sociale, se référer aux documents d’archives est une exception. L’enregistrement doit dater des années 1980, sans doute vers 1986.

Edouard Leclerc : « […] Il faut une grande réforme fiscale, j’ai entendu l’autre jour le ministre en parler : Monsieur Balladur. Il faut vraiment une réforme fiscale…

Il ne faut plus que les charges sociales ne soient plus simplement supportées par les seuls salaires. Il faut donc, en dehors de la TVA économique actuelle, il faut une TVA sociale qui… que l’on paierait sur la consommation et toutes les importations paieraient leur part de charges sociales, toute la production de la robotique paieraient ces charges sociales et nous verrions alors transformer la société française. »

Journaliste : « Oui mais cela ne créerait pas d’emplois ? »

Edouard Leclerc : « Mais si ! Mais si ! […] Du moment que vous avez donné les mêmes charges sociales aux importations. Vous avez une concurrence intérieure qui va se développer très vite, et il ne faut pas avoir peur de dire cela. […] »

 

Source : article rédigé par Yves Soulabail pour Le Loup Hurlant Editions et publié sur le blog www.carrefouruncombatpourlaliberte.fr .

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend