Aller directement au contenu

Emballage : PSB Industries anticipe l’avenir avec sérénité

PSB Industries, groupe industriel innovant, est leader sur les métiers de l’emballage et de la chimie de spécialités. En 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 329,3 millions d’euros, dont plus de 60 % à l’international, avec des sites de production en France, aux Etats-Unis, en Pologne, au Japon et au Mexique. Au 3ème trimestre 2016, PSB …

Emballage : PSB Industries anticipe l’avenir avec sérénité
Au 3ème trimestre 2016, PSB Industries annonce un chiffre d’affaires de 90 M€, en hausse de + 8,1 % par rapport à 2015.

PSB Industries, groupe industriel innovant, est leader sur les métiers de l’emballage et de la chimie de spécialités. En 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 329,3 millions d’euros, dont plus de 60 % à l’international, avec des sites de production en France, aux Etats-Unis, en Pologne, au Japon et au Mexique. Au 3ème trimestre 2016, PSB Industries annonce un chiffre d’affaires de 90 M€, en hausse de + 8,1 % par rapport à 2015. En cumul à fin septembre, l’activité atteint 283,3 M€, en progression de + 12,8 % (- 7,7 % à TCPC), avec un impact positif lié aux acquisitions (+ 55,2 M€) et négatif en raison des effets de change
(-3,7 M€).

Continuer sa consolidation

Dans l’agroalimentaire et la distribution, le pôle affiche une décroissance de 11,3 % sur 9 mois, essentiellement liée à la fin de vie de deux références historiques (pour un impact de 1,8 M€) et une modification de politique supply chain chez un client qui devrait se résorber dès 2017. L’activité Distribution est en fort retrait (- 17 %) avec de nombreux contrats de faible volume qui ont pris fin, représentant un impact d’environ 1 M€. En chimie de spécialités, Le pôle continue sa consolidation développant un nouveau mix produit, lié à la décroissance anticipée de l’éclairage traditionnel et à la croissance par paliers de ses marchés les plus techniques (céramiques, LED haut de gamme, polissage micro-électronique). Dans le domaine du luxe et de la beauté, dynamisé par l’intégration de Topline, qui représente un chiffre d’affaires de 43,9 M€ sur 8 mois (février à septembre), le pôle progresse de 30 %. Le recul d’activité à TCPC (- 7,0 %) est consécutif à un décalage de lancements et à l’arrêt de certains contrats commerciaux. L’intégration de Topline se déroule comme anticipé, avec une accélération de l’activité full service, une plus grande diversité du portefeuille clients (qui a généré de nombreux lancements) et la rationalisation de l’outil industriel avec l’arrêt du site de Wyandanch (USA), dont l’activité est transférée sur d’autres sites nord-américains.

Un marché santé dynamique

Côté santé et industrie : Le pôle atteint un niveau d’activité solide avec un repli limité du chiffre d‘affaires sur 9 mois (- 3,6 %), malgré les arbitrages sur le portefeuille clients/produits suite à l’acquisition de Plastibell et un cadencement des ventes moins favorable. Comme anticipé, le marché Santé est très dynamique avec de nombreux projets en cours de développement pour une mise sur le marché programmée sur plusieurs années. Pour le groupe, « le troisième trimestre 2016 confirme la tendance prudente du premier semestre, avec un chiffre d’affaires principalement dynamisé par les acquisitions. Dans le cadre du plan Ambition 2020, la nouvelle organisation orientée marchés associée à un bon niveau d’investissements, une offre de produits et de services revue et une politique d’innovation renforcée, permettent d’anticiper l’avenir avec sérénité ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend