Aller directement au contenu

Etiquetage et provenance des miels : La Famille Vacher répond aux consommateurs

Depuis le 1er décembre, la marque Famille Vacher, entreprise familiale spécialisée dans le conditionnement et le négoce de miel de haute qualité, se trouve au cœur d’un malentendu quelle souhaite lever. L’ONG Foodwatch France, qui lutte pour la défense des consommateurs a en effet édité un «Calendrier du Vent» destiné à mettre en garde contre certaines mauvaises pratiques de …

Etiquetage et provenance des miels : La Famille Vacher répond aux consommateurs
La Famille Vacher a donc décidé de tenir compte des réflexions émises par Foodwatch et procéder à l’amélioration de son étiquetage en inscrivant de manière plus lisible l’origine géographique des miels.

Depuis le 1er décembre, la marque Famille Vacher, entreprise familiale spécialisée dans le conditionnement et le négoce de miel de haute qualité, se trouve au cœur d’un malentendu quelle souhaite lever. L’ONG Foodwatch France, qui lutte pour la défense des consommateurs a en effet édité un «Calendrier du Vent» destiné à mettre en garde contre certaines mauvaises pratiques de l’industrie agroalimentaire. C’est ainsi que Famille Vacher s’est trouvée épinglée pour un problème d’étiquetage de ses pots de miel de montagne bio.

Le système d’étiquetage sera revu

Selon Foodwatch, qui effectue un travail constructif, l’étiquetage des pots de miel de la famille Vacher ne serait pas suffisamment clair et prêterait à confusion dans l’esprit du consommateur. En effet, l’adresse du lieu de conditionnement, c’est-à-dire La Ferté-Saint-Aubin (Loiret) – siège de la marque Famille Vacher – apparait sur le couvercle des pots de miel, tandis que le lieu de production (Mexique), apparait sur les étiquettes de manière moins visible. «Notre politique a toujours été de demeurer à l’écoute des consommateurs et de nos clients. Nous avons donc décidé de revoir notre système d’étiquetage afin d’être encore plus transparent» explique la famille Vacher dans un communiqué de presse.
«Nous disons «encore plus transparent», car nous sommes déjà l’un des rares revendeurs en France à jouer la carte de la totale transparence sur l’origine de notre miel en affichant, depuis septembre 2019, sa provenance géographique. En ce sens, nous ne nous contentons pas d’apposer la mention « CE » ou « Hors CE » comme l’exige simplement la loi (voir directive 2014/63/UE du Parlement Européen et du Conseil du 15 mai 2014). Il faut savoir que 50% du miel vendu en France via la Grande distribution se contente d’apposer ces sigles. Pas nous ! » explique la marque.
La France ne produit que 10.000 tonnes de miel par an alors qu’elle en consomme 40.000. Elle ne peut donc subvenir aux besoins du marché national. «Nous sommes obligés, pour répondre à la demande, de sourcer des miels à l’extérieur de nos frontières. Une fois conditionnés, ils sont tous analysés par des laboratoires extérieurs accrédités afin de nous assurer de leur authenticité et de leur qualité, y compris lorsqu’il est étiqueté « Bio » explique la Famille Vacher qui souhaite préciser qu’elle assure aussi sa traçabilité. Un nouvel affichage est en cours de réalisation et arrivera bientôt en rayon.

Ce que dit la réglementation

«Dans le cadre de la directive 2001/110/CE, si le miel est originaire de plus d’un État membre ou de plus d’un pays tiers, l’indication obligatoire des pays d’origine peut être remplacée par l’une des indications suivantes, selon le cas : « mélange de miels originaires de la CE », « mélange de miels non originaires de la CE » ou « mélange de miels originaires et non originaires de la CE ».
À la suite de l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne, l’Union européenne s’est substituée à la Communauté européenne et lui a succédé. Il convient donc de clarifier les exigences pertinentes en matière d’étiquetage en question, en remplaçant la mention «CE» par la mention «UE».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend