Aller directement au contenu

Filière porcine : Les coopératives Aveltis et Prestor fusionnent pour devenir leader en France

C’était une annonce très attendue dans la filière porcine française. Les administrateurs des deux coopératives du Grand Ouest, Aveltis et Prestor, ont entériné la fusion lors de leurs Assemblées Générales extraordinaires. Cette fusion est un projet longuement muri par les administrateurs des deux coopératives, qui se sont d’abord unies sur un plan commercial dès juin 2017 au sein du …

Filière porcine : Les coopératives Aveltis et Prestor fusionnent pour devenir leader en France
La nouvelle coopérative prend désormais le nom d’Evel’Up.

C’était une annonce très attendue dans la filière porcine française. Les administrateurs des deux coopératives du Grand Ouest, Aveltis et Prestor, ont entériné la fusion lors de leurs Assemblées Générales extraordinaires. Cette fusion est un projet longuement muri par les administrateurs des deux coopératives, qui se sont d’abord unies sur un plan commercial dès juin 2017 au sein du GIE Éleveurs de Porcs en France.
La nouvelle coopérative prend désormais le nom d’Evel’Up. Guillaume Roué et Philippe Bizien entendent faire d’Evel’Up le leader sur le marché pour relever les défis qui les attendent : être compétitif sur le prix de revient, valoriser les animaux des adhérents sur tous les marchés porteurs, promouvoir la consommation de viande de porcs et répondre aux attentes sociétales grâce à la R&D. Et tout ceci au cœur d’un environnement très changeant avec le bouleversement du secteur de l’alimentation.

Une gouvernance fer-de-lance de l’excellence française

C’est un leader par la taille qui vient de naître dans le Grand Ouest, avec 4,2 millions de porcs produits par les 1000 éleveurs coopérateurs, appuyés par 800 collaborateurs d’élevage.
Avec 800 millions d’euros de chiffres d’affaires cumulés, Evel’Up devient un leader incontesté de l’élevage de porcs en France. Face au constat d’une filière trop éclatée, Evel’Up est le résultat de l’union des forces pour établir des rapports équilibrés avec ses partenaires et ses clients. Lors de l’Assemblée Générale, la nouvelle gouvernance a été présentée : Guillaume Roué (Président de Prestor) prendra la fonction de Président d’Evel’Up et Philippe Bizien (Président de Aveltis) celle de Président Délégué.
Le Directeur Général sera Thierry Gallou, en charge des Pôles Stratégie et Territoire, et Olivier Cormier assurera la Direction Générale Déléguée en charge des Pôles Métiers et Supports. Cette équipe est particulièrement unie et déterminée avec l’expérience réussie depuis plus d’un an à travers le GIE Éleveurs de Porcs en France.

Compétitif sur le prix de revient, au service des éleveurs

Evel’Up va bien au-delà d’une simple addition des services des deux coopératives Aveltis et Prestor. La réussite des éleveurs d’Evel’Up viendra de la performance technico-économique des élevages. Ceci est une préoccupation majeure de la gouvernance. Evel’Up fait des services aux éleveurs sa priorité (conseil technico-économique, aide à l’investissement, appui sanitaire, expertise bâtiment et environnement …) pour leurs donner les moyens de progresser jour après jour sur leurs coûts de production.

Valoriser les animaux des adhérents : un enjeu majeur

Evel’Up entend occuper tous les segments de marché et répondre ainsi aux demandes multiples et variées des consommateurs, et être à la pointe de la stratégie de la promotion de la viande de porc : «La consommation de viande de porc est un vrai enjeu de pérennité des emplois pour Evel’Up».

Leader par la R&D et l’innovation

Pour aider les éleveurs d’Evel’Up à le relever, une équipe R&D à la pointe travaillera l’ensemble des sujets de l’élevage allant de la bien-traitance animale à l’alimentation, en passant par la santé, le logement des animaux, et les choix génétiques. L’ensemble de ces composantes approfondies doit permettre à chaque éleveur d’Evel’Up de positionner son élevage sur un segment de gamme permettant de répondre aux attentes du consommateur. En maintenant son siège à Landivisiau et ses quatre bureaux sur les territoires, Evel’Up souhaite renforcer la proximité avec ses éleveurs et contribue à pérenniser l’élevage dans le Grand Ouest de la France. Evel’Up confirme ainsi son statut d’acteur économique majeur à travers des emplois non délocalisables, fortement ancrés sur les territoires, et ceci pour très longtemps.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

10 innovations dans le froid

Suivre et tracer les cycles de refroidissement rapide et de surgélation Acfri, fabricant français, spécialiste des cellules de refroidissement rapide et de surgélation …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend