Aller directement au contenu

Fipronil et produits transformés à base d’œufs : Etat des lieux de l’AFSCA

Suite aux discussions de la réunion du Comité Consultatif, sur les actions de l’AFSCA dans le cadre de l’utilisation interdite des produits contenant du fipronil dans les exploitations de poules pondeuses, l’AFSCA souhaite donner l’état d’avancement des contrôles effectués dans le secteur de la distribution. 3085 contrôles L’AFSCA a jusqu’à présent effectué 3.085 contrôles dans le secteur de la …

Fipronil et produits transformés à base d’œufs : Etat des lieux de l’AFSCA
L’AFSCA a jusqu’à présent effectué 3.085 contrôles dans le secteur de la distribution afin de vérifier que les entreprises effectuent correctement le retrait du marché des œufs et des produits transformés à base d’œufs contaminés par le fipronil.

Suite aux discussions de la réunion du Comité Consultatif, sur les actions de l’AFSCA dans le cadre de l’utilisation interdite des produits contenant du fipronil dans les exploitations de poules pondeuses, l’AFSCA souhaite donner l’état d’avancement des contrôles effectués dans le secteur de la distribution.

3085 contrôles

L’AFSCA a jusqu’à présent effectué 3.085 contrôles dans le secteur de la distribution afin de vérifier que les entreprises effectuent correctement le retrait du marché des œufs et des produits transformés à base d’œufs contaminés par le fipronil.
« Dans 99% des cas, les produits qui nécessitaient un retrait du marché étaient effectivement retirés et donc, absents des rayons. Une situation d’infraction n’a été constatée que dans une vingtaine de cas et chacune d’entre elles a donné lieu à un procès-verbal d’infraction. Aucun de ces produits ne mettaient en danger la santé publique » explique l’AFSCA.
En outre, 240 échantillons de produits transformés à base d’œufs ont été prélevés dans les commerces de distribution pour analyse en laboratoire. Seule une boisson alcoolisée à base d’œufs (« advocaat »), consommée de manière occasionnelle, s’est avérée non conforme.
Aucune des teneurs mesurées n’a dépassé la limite de sécurité européenne. Les produits ont été retirés du marché. Cela signifie qu’aucun risque pour la santé publique n’a jusqu’à aujourd’hui été identifié pour ces produits transformés à base d’oeufs.

Les entreprises concernées appliquent leurs obligations

La règlementation prévoit que les denrées alimentaires non conformes doivent être retirés du marché par les entreprises responsables des produits. De plus lorsqu’un risque pour la santé publique est identifié un rappel des produits doit être organisé.
Ces procédures de retrait et de rappel doivent être efficacement effectuées par les entreprises concernées. L’AFSCA réalise des vérifications à ce sujet à tous les niveaux de la chaîne alimentaire (fabriquant, grossiste, etc. jusqu’aux points de vente au détail).
Jusqu’à présent, les contrôles de l’AFSCA ont mis en évidence que dans 99% des cas, les entreprises concernées par des produits non-conformes en fipronil appliquent correctement leurs obligations en matière de retraits dans les œufs et les produits à base d’œufs dans lesquels des teneurs en fipronil se trouvaient au-dessus de la limite maximale en résidus. Des sanctions (procès-verbaux) ont été prises par l’Agence alimentaire dans les cas contraires et un suivi est effectué afin de s’assurer que la situation est régularisée.
En fait, en ce qui concerne le fipronil, il n’y a actuellement aucun produit transformé qui présente un danger pour la santé publique.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend