Aller directement au contenu

France : Le gouvernement débloque 215 000 euros pour l’aide alimentaire

Face aux retards de livraisons de l'Union Européenne, le gouvernement a décidé d'intervenir et de débloquer 215 000 euros pour l'aide alimentaire.

France : Le gouvernement débloque 215 000 euros pour l’aide alimentaire
Pour pallier les retards de l’UE, le gouvernement débloque 215000 euros pour l’aide alimentaire.

Face aux retards de livraisons de l’Union Européenne, le gouvernement, par la voix de sa secrétaire d’Etat chargée de la lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville, a annoncé le déblocage exceptionnel d’une aide de 215 000 euros.

Le Fonds européen d’aide alimentaire (FEAD) aux plus démunis tarde à se mettre en place, face à ces retards exceptionnels de l’Union Européenne, le gouvernement a débloqué en urgence 215 000 euros pour aider les associations à délivrer des denrées alimentaires aux plus nécessiteux. L’aide européenne devrait survenir en septembre.

Un retard exceptionnel pour l’Union Européenne

Le retard handicapant pour les associations françaises est dû à une mauvaise transition entre l’ancien programme européen d’aide alimentaire (PEAD), supprimé et le nouveau : le Fonds européen d’aide alimentaire (FEAD), adopté en mars.

Dans l’Hexagone, la Croix-Rouge, les Banques alimentaires, le Secours populaire et les Restos du Cœur ont alerté de concert qu’elles risquaient de se trouver en rupture de stocks au mois d’août. Et plonger ainsi des milliers de familles dans la faim et malnutrition.

L’alimentaire au cœur de la crise

Les aliments en question devraient être livrés aux environs 15 septembre, dans l’attente «dans 50 départements, des associations se trouvaient en rupture d’au moins un produit de première nécessité», a souligné la secrétaire d’Etat à l’Exclusion, Ségolène Neuville qui a réuni en urgence associations, industriels de l’agro-alimentaire et ministère de l’Agriculture.

Ce sont « un peu plus de 300 000 euros » qui sont nécessaires pour permettre aux familles bénéficiaires de vivre. Un tiers de la somme a été fourni par les industriels et le gouvernement a débloqué 215 000 euros.

Chaque année, ce sont près de 3 millions de Français qui font appel aux associations d’aide alimentaire. La faim, premier fléau pour un précaire sur deux et peu de moyens immédiats pour enrayer la crise.

 

 

 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend