Aller directement au contenu

Haro sur les mycotoxines !

« Les mycotoxines sont des substances toxiques sécrétées par des moisissures appartenant, par exemple, aux genres Fusarium, Aspergillum, Penicillum… Elles peuvent subsister dans l’environnement longtemps après la disparition des moisissures qui les ont produites ». Telle est l’explication de l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

« Les mycotoxines sont des substances toxiques sécrétées par des moisissures appartenant, par exemple, aux genres Fusarium, Aspergillum, Penicillum… Elles peuvent subsister dans l’environnement longtemps après la disparition des moisissures qui les ont produites ». Telle est l’explication de l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) suite à la publication de sa nouvelle brochure consacrée, donc, aux mycotoxines en milieu de travail. Et l’INRS de préciser que, étant donné que les risques liés à la présence de ces substances sur le milieu de travail sont encore mal connus, « les mesures de prévention en milieu professionnel sont peu développées contrairement aux dispositions prises en santé publique vis-à-vis du risque par voie alimentaire ».

Certaines études réalisées sur des animaux tendent à prouver qu’une exposition aux mycotoxines par voies respiratoires et cutanées engendre des risques, et notamment des risques cancérigènes. « Il ne paraît donc pas raisonnable d’attendre des arguments scientifiques indiscutables pour prendre des mesures de prévention vis-à-vis des mycotoxines dans certaines situations professionnelles particulières ». Et bien évidemment, les secteurs professionnels en question sont notamment l’agriculture, la fabrication d’aliments pour animaux, la transformation de denrées alimentaires ou encore les laboratoires d’analyses, de recherche et de contrôle dans les industries agroalimentaires.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend