Aller directement au contenu

Innovation: Le Cirad de Montpellier invite les entreprises sur sa plateforme de technologie agroalimentaire

La plateforme de technologie agroalimentaire du Cirad à Montpellier vient d’être inaugurée sous la forme d’un showroom. Plus d’une centaine de participants, dont les représentants de Montpellier Méditerranée Métropole, de la Région Occitanie, de l’Etat, de Montpellier Université d’Excellence (MUSE) et d’une quarantaine d’entreprises, étaient présents. Objectifs de ce showroom : mieux faire connaître l’offre de cette plateforme, en …

Innovation: Le Cirad de Montpellier invite les entreprises sur sa plateforme de technologie agroalimentaire
Le plateau de séchage-déshydratation de la plateforme de technologie agroalimentaire permet de travailler sur l’élaboration de chips, flocons de tubercules, etc. © D. Delebecque, Cirad.

La plateforme de technologie agroalimentaire du Cirad à Montpellier vient d’être inaugurée sous la forme d’un showroom. Plus d’une centaine de participants, dont les représentants de Montpellier Méditerranée Métropole, de la Région Occitanie, de l’Etat, de Montpellier Université d’Excellence (MUSE) et d’une quarantaine d’entreprises, étaient présents.
Objectifs de ce showroom : mieux faire connaître l’offre de cette plateforme, en vue de favoriser les collaborations de recherche avec les entreprises de la région Occitanie et des projets en lien avec les pays en développement.
«Il nous est apparu important d’inviter un grand nombre d’entreprises régionales à l’occasion de ce showroom inaugural», explique Stéphanie Rabaud, chargée d’affaires Marketing de l’offre Science & Technologie au Cirad. «Ce 1er showroom nous donne l’opportunité de remercier nos partenaires, tout en montrant les applications concrètes des services déployées par notre plateforme de technologie agroalimentaire, à la fois pour les entreprises et les organismes de recherche utilisateurs» , poursuit Dominique Pallet, directeur de l’unité de recherche QualiSud.

Accompagner les entreprises agroalimentaires dans leurs projets R&D

Mise au point de procédés innovants (cuisson, séchage, déshydratation, fumage,…) ; conception de nouveaux aliments à base de produits tropicaux (élaboration de nouvelles recettes, formulation, conditionnement, tests sensoriels, d’acceptabilité) ; réduction de l’impact environnemental du processus du production ; qualité et sûreté des aliments ; formations pratiques,… cette unité, qui regroupe le Cirad, Montpellier Sup Agro, les Universités de Montpellier, d’Avignon et de La Réunion, accompagne les entreprises agroalimentaires dans leurs projets R&D, de l’analyse du besoin jusqu’au développement de solutions intégrées. «Nous aidons à lever les verrous technologiques et scientifiques auxquels les entreprises agroalimentaires peuvent être confrontées», précise Dominique Pallet.
Ce showroom s’inscrit dans le projet Suds Occitanie Monde «Du Sud de France aux Suds du Monde» qui a reçu une subvention de 270 k€ de la Région Occitanie. Ce projet est destiné à favoriser l’accès des entreprises occitanes aux marchés intertropicaux émergents à travers la collaboration avec le Cirad, et la valorisation de la recherche sur les filières du Sud pour développer de nouveaux marchés en Occitanie.

Six plateaux techniques

En marge de ce showroom, un focus spécifique sur la patate douce (Philippe Vernier, Jean-Marc Deboin) a permis d’illustrer cette spécificité et capacité du Cirad à mettre en relation les filières de production agricoles du Sud et les transformateurs agroalimentaires, dans le but de lever les verrous techniques et d’offrir des débouchés économiques. La patate douce présente en effet un fort potentiel pour la transformation, avec une demande nationale forte, 43 000 tonnes importées, et un potentiel de production en Occitanie. La plateforme de technologie agroalimentaire du Cirad a bénéficié d’un co-financement à hauteur de 2 millions d’euros (dans le cadre du projet TechAlim) de l’État, la Région Occitanie, du FEDER, de Montpellier Méditerranée Métropole et du Cirad. Elle est constituée de 6 plateaux techniques : déshydratation, séparation membranaire, technologie post-récolte, cuisson-fumage, plus une salle propre pour travailler sur la mise au point de produits et un plateau modulable dédié à la transformation des produits agricoles à forte teneur en eau. (Source : CIRAD)

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
La blockchain en passe de révolutionner l'agroalimentaire ?

C'est LA tendance majeure du secteur agroalimentaire. Au cœur des enjeux économiques actuels, la blockchain apparaît comme étant la technologie pouvant révolutionner la traçabilité des produits. Comment la blockchain permet-elle d’améliorer la supply chain …

Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par les performances des flux de marchandises et d’information, du sourcing au client final sur l’ensemble des processus de la supply chain. De nombreuses entreprises l'ont déjà compris. Le transport et …

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend