Aller directement au contenu

La chaîne de restauration Chick-Fil-A ne servira plus de poulet traité aux antibiotiques

Chick-Fil-A aura mis le temps avant de répondre aux requêtes de Vani Hari, blogueur activiste mais c'est fait : plus de poulet traité aux antibiotiques dans ses plats.

La chaîne de restauration Chick-Fil-A ne servira plus de poulet traité aux antibiotiques
La chaîne de restauration a fait face à une campagne de dénigrement menée par un blogueur santé militant au sujet de poulet traité aux antibiotiques et servis aux clients. Un acharnement qui a payé : Chick-Fil-A s’engage à ne plus servir de poulet aux antibiotiques.

Le blogueur américain activiste, Vani Hari, a obtenu de la chaîne de restauration Chick-Fil-A de ne plus servir de poulet aux antibiotiques. Son billet de blog intitulé : « Chick-Fil-A ou Chimique-Fil-A ? » avait soulevé un tollé et la compagnie a fini par céder en annonçant qu’elle s’engageait à ne plus servir de viande traitée aux antibiotiques dans ses restaurants américains pour les cinq prochaines années.

Chick-fil-A a annoncé la semaine dernière que ses restaurants ne serviraient plus de poulets traités aux antibiotiques. Même si peu de consommateurs étaient au fait de ce traitement chimique de la viande, mais un blogueur santé, militant très actif : Vani Hari, va percer à jour le contenu des plats servis par Chick-Fil-A.

Des sandwich avec plus de 100 ingrédients

Il aura quand même fallu trois ans pour que le changement s’amorce. Tout est parti d’un billet de blog du blogueur santé intitulé  » Chick-Fil-A ou Chimique-Fil-A ? » Vani Hari qui avait déjà contesté la valeur nutritive de la nourriture servie dans ces restaurants, a découvert que le sandwich au poulet de Chick-Fil-A contenait près de 100 ingrédients, dont des antibiotiques…

Alors que Chick-Fil-A, est considérée par beaucoup de clients comme une option plus saine que les autres chaînes de restauration rapide, la nouvelle fait l’effet d’une bombe et la chaîne ne pouvait pas se permettre de perdre du terrain face à ses nombreux concurrents.

Supprimer les antibiotiques et ouvrir les débats sur les colorants

En 2012, pour éteindre l’incendie, Chick-Fil-A avait alors invité Vani Hari à discuter afin de trouver des solutions qui ne saliraient pas davantage l’image de la société. « J’avais créé une liste de sujets que je voulais attaquer », explique Vani Hari. « Je leur ai dit qu’il faudrait en plus supprimer les colorants alimentaires artificiels de leur menu… Cependant, la priorité serait de fournir du poulet sans antibiotique. »

La semaine dernière, Chick-Fil-A s’est finalement engagé à servir du poulet traité sans antibiotiques.

Vani Hari espère que le changement de Chick-Fil-A provoquera une réaction en chaîne dans d’autres établissements de restauration rapide.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend