Aller directement au contenu

La CIAA donne son avis sur l’étiquetage nutritionnel.

La Confédération des industries agroalimentaires dans l’Union européenne (CIAA) représente les industriels européens du secteur agroalimentaire. Plusieurs points sont jugés positifs par la CIAA dans la proposition de règlement portant sur l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires,

La Confédération des industries agroalimentaires dans l’Union européenne (CIAA) représente les industriels européens du secteur agroalimentaire. Plusieurs points sont jugés positifs par la CIAA dans la proposition de règlement portant sur l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires, comme la proposition du Parlement européen de placer huit nutriments dans un même champ de vision et de manière volontaire sur la face avant des produits, à savoir : la valeur énergétique, les graisses, les acides gras saturés, les acides gras trans, les glucides, les sucres, les protéines et le sel. En revanche, la CIAA estime que le maintient obligatoire des acides gras trans est « excessif » en se basant sur des données de l’EFSA. Le principal désaccord porte sur la mention du pays d’origine : obligatoire pour le Parlement européen pour les viandes, volailles, produits laitiers et « aliments simples », la CIAA s’aligne avec l’avis du Conseil de l’Union européenne de restreindre cette obligation aux viandes porcines, ovines et aux volailles. La CIAA souhaite une « e?valuation de l’impact de ces mesures a? la fois en matière de valeur pour le consommateur et de cou?t de mise en place de ces re?gles pour l’industrie ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend