Aller directement au contenu

Le gouvernement veut rendre le Nutri-Score obligatoire

Dans sa déclaration de politique générale, à l’Assemblée nationale, le Premier Ministre, Edouard Philippe a affirmé la volonté du gouvernement de rendre l’étiquetage du Nutri-Score obligatoire. Ce dernier a, en effet, annoncé vouloir réorganiser «notre police de l’alimentation pour apporter aux Français davantage de garanties sur ce qu’ils consomment. Nous avons lancé avec succès une démarche nationale pour améliorer …

Le gouvernement veut rendre le Nutri-Score obligatoire
Le Premier Ministre a confirmé la volonté du gouvernement de gouvernement de rendre l’étiquetage du Nutri-Score obligatoire.

Dans sa déclaration de politique générale, à l’Assemblée nationale, le Premier Ministre, Edouard Philippe a affirmé la volonté du gouvernement de rendre l’étiquetage du Nutri-Score obligatoire. Ce dernier a, en effet, annoncé vouloir réorganiser «notre police de l’alimentation pour apporter aux Français davantage de garanties sur ce qu’ils consomment. Nous avons lancé avec succès une démarche nationale pour améliorer l’information sur la qualité nutritionnelle des aliments et développer l’utilisation de Nutriscore dans l’étiquetage des aliments. Nous la défendrons auprès de la Commission européenne et de nos partenaires afin de rendre le Nutriscore obligatoire».

Imposer l’incorporation de plastique recyclé dans toutes les bouteilles en plastique à usage unique

Edouard Philippe a également confirmé sa volonté d’en finir avec le gaspillage, l’une des trois priorités de la rentrée parlementaire en septembre. Après avoir acté la suppression des produits plastiques à usage unique les plus néfastes, le gouvernement annonce aujourd’hui vouloir aller plus loin. «Tous les produits en plastique jetables seront bannis de l’administration à compter de l’année prochaine» a affirmé le Premier Ministre, ajoutant qu’il souhaitait également que «nous nous fixions un objectif de 100% de plastique recyclé et nous lancerons dans les prochains jours une grande concertation notamment avec les collectivités, pour étudier la mise en place d’une consigne sur certains emballages. Les collectivités d’outre- mer pourront, si elles le souhaitent, en devenir des territoires pilotes».
Une loi anti-gaspillage devrait prévoir la possibilité d’imposer l’incorporation de plastique recyclé dans toutes les bouteilles en plastique à usage unique.
Enfin, dans le cadre de la loi anti- gaspillage, le gouvernement veut mettre «interdire progressivement les boîtes plastiques qui ne sont pas constituées de plastique recyclé».
S’agissant de l’alimentation, le gouvernement veut garantir un budget de la PAC à la hauteur des besoins de la transition écologique. Un budget qui doit protèger les agriculteurs et leur donner les moyens de produire autrement.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend