Aller directement au contenu

Les Etats-Unis s’engagent dans la technologie de culture cellulaire de volaille et bétail pour la consommation humaine

Un nouveau pas vient d’être franchi aux Etats-Unis où le Service de la sécurité des aliments et de l’inspection des aliments (FSIS) du Département de l’agriculture des États-Unis (USDA) et la Food and Drug Administration (FDA) du Département de la santé et des services sociaux (HHS) des États-Unis ont annoncé la signature d’un accord pour superviser conjointement la production …

Les Etats-Unis s’engagent dans la technologie de culture cellulaire de volaille et bétail pour la consommation humaine
Le FSIS et la FDA ont publié un accord formel sur le contrôle réglementaire de l’alimentation humaine produite à l’aide de la technologie cellulaire.

Un nouveau pas vient d’être franchi aux Etats-Unis où le Service de la sécurité des aliments et de l’inspection des aliments (FSIS) du Département de l’agriculture des États-Unis (USDA) et la Food and Drug Administration (FDA) du Département de la santé et des services sociaux (HHS) des États-Unis ont annoncé la signature d’un accord pour superviser conjointement la production de produits destinés à l’alimentation humaine dérivés des cellules de bétail et de volaille.
Le FSIS et la FDA ont publié un accord formel sur le contrôle réglementaire de l’alimentation humaine produite à l’aide de cette nouvelle technologie. L’accord formel décrit les rôles et responsabilités de surveillance des deux agences et indique comment celles-ci collaboreront pour réglementer le développement et la commercialisation de ces produits. Cette approche réglementaire partagée garantira que les produits de culture cellulaire dérivés des lignées cellulaires de bétail et de volaille sont produits de manière sûre et étiquetés avec précision.

Garantir la sécurité et l’étiquetage correct de ces produits alimentaires

«Les consommateurs font confiance à la marque d’inspection de l’USDA pour garantir des produits sûrs, sains et étiquetés avec précision», a déclaré Mindy Brashears, sous-secrétaire adjointe de l’USDA pour la sécurité des aliments.
«Nous reconnaissons qu’il faut clarifier la manière dont nous allons mettre en place un régime réglementaire garantissant la sécurité et l’étiquetage correct de ces produits alimentaires destinés à la culture cellulaire, tout en continuant à encourager l’innovation», a déclaré Frank Yiannas, sous-commissaire à la politique alimentaire de la FDA. « La collaboration entre l’USDA et la FDA nous permettra de tirer parti de l’expertise unique de chaque agence pour répondre aux nombreuses considérations techniques et réglementaires importantes pouvant découler du développement de produits alimentaires issus de la culture de cellules animales destinés à la consommation humaine. »
En vertu de l’accord formel, les agences conviennent d’un cadre réglementaire commun dans lequel la FDA supervise la collecte de cellules, les banques de cellules et la croissance et la différenciation des cellules. Une transition de la FDA au FSIS sera exercée pendant la phase de récolte des cellules. Le FSIS supervisera la production et l’étiquetage des produits alimentaires destinés aux humains dérivés des cellules de bétail et de volaille.

• A lire également : Les 50 aliments du futur

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend