Aller directement au contenu

Les musulmans privés de McDonald’s ?

Le site Al-Kanz a déclenché une polémique largement relayée sur les réseaux sociaux.

Le site Al-Kanz a déclenché une polémique largement relayée sur les réseaux sociaux. Il a en effet révélé que les pains utilisés par McDonald’s pour confectionner ses sandwichs seraient susceptibles de contenir du porc, faisant ainsi souffler un vent de panique au sein de la communauté musulmane… Car nombre de musulmans consommeraient en effet des sandwichs Filet-o-fish ou Royal-o-fish, à base de poisson et de fait respectueux de leur religion. Si le poisson contenu dans ces sandwichs ne présente aucun problème, il semblerait que ce ne soit pas le cas des pains !

 

Le site Al-Kanz avait révélé cette information en janvier 2011, s’attirant alors les foudres de nombreux lecteurs. Qu’à cela ne tienne, l’équipe du site a mené sa propre enquête pour obtenir des preuves… avec succès. Photos à l’appui, Al-Kanz révèle que les emballages des pains pour hamburgers comportent la mention : « fabriqué dans un atelier utilisant : sésame, porc ».

C’est là qu’est toute la nuance : les pains de McDonald’s ne contiennent normalement pas de porc, mais ils sont susceptibles d’en contenir. Or, ce doute empêche de fait aux musulmans de consommer ces sandwichs.

 

L’article a largement été relayé sur les réseaux sociaux ou sous la forme d’un SMS : « Qui n’a jamais rêvé d’un Filet-o-fish au bacon ? Mc Do l’a fait. Le pain des hamburgers McDo contient du porc, c’est marqué noir sur blanc sur l’emballage. Raison de plus pour arrêter Mc Do ».

Si le fait est un peu exagéré, la réalité existe pourtant bel et bien. La société East Balt, qui produit les pains utilisés par McDonald’s, a été interrogée par le site Oumma et a ainsi déclaré pour rassurer les consommateurs que « la probabilité [de retrouver des traces de porc] est, si ce n’est infime, impossible », « la chaîne de production [étant] nettoyée » « entre chaque production ».

McDonald’s a également répondu à l’attaque dans un communiqué, en se targuant d’être « une marque universelle qui s’adresse au plus grand nombre en offrant à ses consommateurs une gamme de produits large et accessible » qui « n’a pas pour ambition de répondre aux souhaits d’une communauté ou d’une confession en particulier ». Reste que le géant du fast-food risque de perdre un grand nombre de consommateurs…

 

Source : agro-media.fr avec Al-Kanz et Oumma.com.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend