Aller directement au contenu

Les produits alimentaires belges en pleine ascension en Corée du Sud

L’exportation des produits alimentaires et des boissons belges est en pleine ascension en Corée du Sud, communique le Fevia, la Fédération de l’industrie alimentaire belge. Une ascension équivalente à un doublement du chiffre d’affaires sur quatre ans. «Les Sud-Coréens sont traditionnellement méfiants vis-à-vis de l’alimentation importée. C’est ce que nous avons constaté, par exemple, lorsqu’ils ont immédiatement fermé leur marché suite …

Les produits alimentaires belges en pleine ascension en Corée du Sud
Les Sud-Coréens sont traditionnellement méfiants vis-à-vis de l’alimentation importée et ont fermé de nombreux marchés.

L’exportation des produits alimentaires et des boissons belges est en pleine ascension en Corée du Sud, communique le Fevia, la Fédération de l’industrie alimentaire belge. Une ascension équivalente à un doublement du chiffre d’affaires sur quatre ans. «Les Sud-Coréens sont traditionnellement méfiants vis-à-vis de l’alimentation importée. C’est ce que nous avons constaté, par exemple, lorsqu’ils ont immédiatement fermé leur marché suite à la crise du fipronil et de la peste porcine africaine», déclare Jan Vander Stichele, président de Fevia. «C’est la raison pour laquelle avec notre marque de promotion “Food.be – Small country. Great food.”, nous souhaitons renforcer l’image de l’alimentation et des boissons belges en Corée du Sud et continuer à stimuler la croissance».

Doublement des exportations grâce à l’accord de libre-échange

 

Le marché sud-coréen a un fort potentiel de croissance pour l’industrie alimentaire belge. Ces dernières années, l’exportation a clairement reçu un coup de pouce supplémentaire grâce à l’accord de libre-échange entre l’UE et la Corée du Sud. En quatre ans, le chiffre d’affaires a doublé atteignant 155 millions d’euros. La Corée du Sud se place ainsi en 4e position des principaux débouchés d’outremer pour l’industrie alimentaire belge.

Diversification de l’exportation

L’offre des produits alimentaires belges sur le marché coréen se diversifie également. Outre les champions européens en matière d’exportation, à savoir les bières et le chocolat belges, les produits laitiers, biscuits, farines et malt, légumes et fruits transformés et la confiserie belges s’en sortent plutôt bien. La viande était jusqu’en 2018 le principal produit exporté vers la Corée du Sud. En réponse à l’épidémie de la peste porcine africaine, la Corée du Sud a instauré une interdiction d’importation pour la viande de porc belge. Lors de la visite d’Etat, le secteur et l’Agence fédérale pour la Sécurité de la chaîne alimentaire entretiendront des contacts en vue de la réouverture de ce marché.

Gagner la confiance des consommateurs sud-coréens critiques

Le consommateur sud-coréen est très soucieux de sa santé et porte un regard critique envers l’alimentation importée. «La grande qualité de l’alimentation et des boissons belges suscite aussi la confiance des consommateurs critiques. Pour continuer à garantir cette qualité, notre secteur investit pleinement dans l’innovation », déclare Bart Buysse, CEO de Fevia. «En 2017, l’industrie alimentaire belge est devenue le principal investisseur industriel du pays. Les pôles d’innovation Wagralim et Flanders’ FOOD sont, en tant que force motrice, d’importants partenaires».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend