Aller directement au contenu

Logo nutritionnel : tout dépend du statut socioéconomique

Une nouvelle étude de l'université de Greenwich montre que les labels nutritionnels n'ont pas le même impact sur les consommateurs selon leur statut socioéconomique.

Logo nutritionnel : tout dépend du statut socioéconomique
Selon les chercheurs, les logos nutritionnels n’auraient un réel impact que pour les personnes surveillant leur poids.

Les logos nutritionnels n’auraient pas le même impact pour les consommateurs, selon leur statut socioéconomique. Des chercheurs de l’université de Greenwich viennent de publier les résultats d’une étude sur le sujet. 300 personnes ont participé à cette étude, dans un cinéma londonien, où on leur a offert un gros pot de popcorn.

Logo nutritionnel : une efficacité non prouvée

Sur le pot de popcorn l’un des trois logos nutritionnels existants au Royaume Uni : vert pour les produits à faible matière grasse. Rouge pour les aliments gras. Ou pas de logo du tout. Dans le cadre de l’étude, les participants regardaient deux clips, tout en renseignant des fiches sur leur statut démographique, leur état émotionnel et leur appétence pour les popcorns, rapporte Food Navigator.

Selon les résultats, les participants de catégories socioprofessionnelles les plus élevées, faisant attention à leur poids ont consommé davantage de popcorn avec un logo vert que les participants ne songeant pas à un régime.

Efficace pour les personnes surveillant leur poids uniquement

Mais pour les consommateurs, aimant manger du popcorn et appartenant à une catégorie socioprofessionnelle plus basse, l’effet s’est avéré inverse. Ils avaient tendance à consommer moins de popcorn avec un label vert. Même chose pour le label rouge. Mais davantage lorsque aucun logo n’était présent.

Selon les chercheurs, ces logos n’auraient un réel impact que pour les personnes surveillant leur poids.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend