Aller directement au contenu

Maïsadour renforce sa position de n°2 des volailles

Le Groupe Coopératif Maïsadour confirme l’accélération de son développement. Les fortes progressions de son excédent brut d’exploitation (+34%) et de son résultat net (+ 94%), l’annonce de décisions stratégiques sur son pôle volailles, et le déploiement de sa feuille de route à l’horizon 2026 marquent une nouvelle ère pour la coopérative. Pour symboliser ce souffle neuf et illustrer les …

Maïsadour renforce sa position de n°2 des volailles
La coopérative maintient sa position d’acteur incontournable du secteur agricole et agroalimentaire français.

Le Groupe Coopératif Maïsadour confirme l’accélération de son développement. Les fortes progressions de son excédent brut d’exploitation (+34%) et de son résultat net (+ 94%), l’annonce de décisions stratégiques sur son pôle volailles, et le déploiement de sa feuille de route à l’horizon 2026 marquent une nouvelle ère pour la coopérative.
Pour symboliser ce souffle neuf et illustrer les ambitions du groupe, Maïsadour a profité de son assemblée générale annuelle pour dévoiler sa toute nouvelle identité portée par une nouvelle signature «Notre culture, votre bien-être».
L’exercice 2017-2018 marque la fin d’une période de convalescence et l’ouverture d’un nouveau chapitre de développement pour la coopérative Maïsadour qui enregistre, au terme de cet exercice, un chiffre d’affaires de 1.312 milliard d’euros (-1.8% par rapport à l’année précédente).
L’excédent brut d’exploitation augmente de 34% pour atteindre 52.7 millions d’euros soit 4% du chiffre d’affaires consolidé. Quant au résultat net, à 9.3 millions d’euros, il enregistre une très forte progression de 94%. «Ces très bons résultats nous encouragent à poursuivre nos efforts et à maintenir le cap vers 2026» a déclaré Philippe Carré, Directeur Général du Groupe Coopératif Maïsadour, une date fixée par la coopérative pour sa feuille de route stratégique. La coopérative maintient sa position d’acteur incontournable du secteur agricole et agroalimentaire français.

Maïsadour se recentre

A l’occasion de son assemblée générale, Michel Prugue et Philippe Carré ont annoncé la cession de 29 magasins Gamm vert à son Masterfranchiseur InVivo soit 80% du pôle jardineries & motoculture de la coopérative. Cette opération qui garantit le maintien de la totalité des emplois et la préservation du maillage territorial, devrait être effective dès le printemps 2019 et permettra également d’assurer au leader européen InVivo une place de choix sur le secteur de la jardinerie.
En parallèle, les adhérents de Maïsadour ont validé, lors cette même assemblée, un projet de fusion avec la coopérative Périgord Aviculture (chiffre d’affaires 2017-2018 de 18.5 millions d’euros). Grâce à ce rapprochement, Maïsadour renforce sa position de n°2 des volailles label avec désormais un marché de 15 millions de
volailles produites sous signe de Qualité, 2 IGP fortes (Landes et Périgord) et complémentaires et 2 bassins de production solidaires.

Le groupe poursuit le déploiement de sa feuille de route

Présentée lors de l’assemblée générale de 2017, la feuille de route stratégique du groupe, est désormais au cœur des pratiques managériales et des objectifs du groupe. Structurée autour de 4 piliers, ce plan stratégique doit permettre le développement d’une agriculture éco-responsable et plus compétitive, génératrice de valeur pour les filières et le territoire. À partir du 5 décembre 2018, Maïsadour se dote d’une nouvelle identité visuelle afin de dynamiser et moderniser son image et incarner une posture de leader coopératif engagé sur son territoire. Nouveau logo, nouvelle signature, cette charte graphique, symbole de la dynamique du groupe, est le fruit de plusieurs mois de travail sur son positionnement et ses valeurs.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend