Aller directement au contenu

McDonald’s se francise à coup de baguette magique !

Après avoir longtemps imposé un mode de consommation à l’américaine avec ses hamburgers et ses sundaes, le géant du fast-food, McDonald’s, a bien compris qu’il lui fallait à présent s’intégrer dans chaque pays.

Après avoir longtemps imposé un mode de consommation à l’américaine avec ses hamburgers et ses sundaes, le géant du fast-food, McDonald’s, a bien compris qu’il lui fallait à présent s’intégrer dans chaque pays. Depuis longtemps déjà, il a adapté les recettes de ses hamburgers aux goûts des consommateurs locaux. Le célèbre McChicken français a ainsi une sauce plus proche de la mayonnaise que ses homologues britanniques ou allemands, par exemple.

Il y a quelques années, McDonald’s a décidé d’insister dans cette voie en lançant des sandwichs dont la recette a été élaborée en fonction des produits de chaque pays : on peut citer le petit Charolais ou le hamburger à la Fourme d’Ambert en France, le petit Mozzarillo avec mozzarella et basilic en Espagne ou encore le McIberica, au jambon et fromage espagnols, en Espagne.

Petit Charolais Petit Mozzarillo McIberica
Petit Charolais français Mozzarillo italien McIberica

 

Or, les français ont une spécificité : ils sont plus gros consommateurs de sandwichs que de hamburgers, et ce sont bien les seuls en Europe ! Ils privilégient les sandwichs baguette, et le célèbre jambon-beurre reste le plus prisé.

Partant de ce constat, McDonald’s lancera le 18 avril prochain et pour une durée de six semaines le McBaguette. « C’est un pain baguette, décrit Nawfal Trabelsi, le vice-président de McDonald’s France, croustillant comme une baguette française, mais servi chaud comme les petits pains ronds ». A l’intérieur de la baguette : de la viande de bœuf, de la batavia, une sauce moutarde à l’ancienne et de l’emmental affiné.

 

McBaguette

 

A quand le classique jambon-beurre chez McDonald’s ? A priori, jamais, étant donné que l’enseigne de fast-food est « toujours à la recherche d’un équilibre entre son ADN et la pertinence locale », selon le vice-président.

 

Au-delà de la « portée symbolique » de ce McBaguette, s’il parvient à s’implanter sur « un plateau sur quatre », objectif « habituel des nouveautés » selon McDonald’s, la baguette pourrait rester de façon durable sur la carte française du géant du fast-food. Reste que son prix est un peu élevé pour un sandwich baguette, car il se positionne de la même façon que les hamburgers haut de gamme.

Alors, les consommateurs seront-ils séduits par ce sandwich franco-américain ?

 

Source : agro-media.fr avec AFP.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend