Aller directement au contenu

McDonald’s : Le géant de la restauration rapide veut tordre le cou aux clichés

McDonald's veut montrer patte blanche et prouver à ses consommateurs que ses steak : c'est de la vraie viande et que son fournisseur, Cargill n'utilise que les beaux morceaux pour les fabriquer.

McDonald’s : Le géant de la restauration rapide veut tordre le cou aux clichés
Opération transparence pour McDonald’s, bien décidé à récupérer sa clientèle jeune et à prouver aux autres que ses aliments sont sains.

Opération « 100% transparent » pour McDonald’s qui veut prouver à ses clients, de moins en moins nombreux, que dans ses restaurants « on sert de la vraie viande de boeuf ». Pour cela, le géant de la restauration rapide a demandé à Cargill, le champion industriel de la transformation de viande de bœuf, d’ouvrir ses portes aux caméras d’ABC.

« Est-ce-qu’il y a vraiment de la chair humaine dans vos burgers ? », « Pourquoi on n’arrive pas à digérer vos cheeseburgers ? », « Est-il vrai que vos huiles de cuisson ne sont jamais filtrées et changées ? »…

Voilà un aperçu des questions que reçoit régulièrement McDonald’s via son compte Twitter ou par mail et courriers. Des questions que nous nous sommes tous déjà posés… au moins pour les deux dernières. McDonald’s y répond à sa manière : en grand.

Cargill : un autre géant de l’agroalimentaire qui fournit McDonald’s

Bien décidé à tordre le cou aux clichés, le professionnel du burger, numéro un mondial, a décidé d’accueillir les équipes de MythBusters, programme phare de la chaîne américaine ABC, à découvrir la fabrication de leurs steak et autre viande transformée.

Une viande qui sort tout droit de la plus grande usine américaine du titan Cargill. L’industriel de l’agroalimentaire, leader, lui aussi, dans son secteur, entend bien montrer patte blanche et prouver aux journalistes venus chercher des réponses aux questions des clients que seuls des morceaux de bœuf nobles et frais sont utilisés pour fabriquer les steak hachés des menus McDonald’s.

Une opération de communication qui vise à attirer plus de jeunes

Une récente étude, publiée dans le Wall Street Journal, a sans doute provoqué le coup de communication de McDonald’s. En effet, selon nos confrères américains, les clients âgés de19 à 21 ans se tournent de plus en plus vers les enseignes de fast-food concurrentes. Depuis 2011, ils seraient 12,9% de moins à se rendre chez McDonald.

Finalement, une opération transparence et quelques tweets « cool » plus tard, on peut croire que Ronald McDonald espère surtout retrouver son socle de clientèle habituel : les jeunes.

Visite de l’usine Cargill :

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend