Aller directement au contenu

Orangina, lauréat du prix EY de l’agroalimentaire 2020

Depuis 4 ans, le Prix EY de l’Agroalimentaire, en partenariat avec l’ANIA, récompense les entreprises ou filiales françaises d’un groupe international qui se sont démarquées dans leur domaine d’activité et bâtissent le monde de demain. Cette année, Orangina Suntory France s’est vu remettre le Prix de l’Agroalimentaire pour ses actions et ses engagements forts en matière de RSE. Comptant …

Orangina, lauréat du prix EY de l’agroalimentaire 2020
Chaque année, 5,5 millions d’euros sont investis localement pour proposer des boissons moins sucrées mais aussi plus naturelles.

Depuis 4 ans, le Prix EY de l’Agroalimentaire, en partenariat avec l’ANIA, récompense les entreprises ou filiales françaises d’un groupe international qui se sont démarquées dans leur domaine d’activité et bâtissent le monde de demain. Cette année, Orangina Suntory France s’est vu remettre le Prix de l’Agroalimentaire pour ses actions et ses engagements forts en matière de RSE.
Comptant parmi les 15 finalistes de cette édition 2020, Orangina Suntory France s’est vu décerner le Prix EY de l’Agroalimentaire 2020 de la catégorie «engagement sociétal». Remis chaque année par Ernst & Young et Associés, l’un des 4 plus importants cabinets d’audit financier et de conseil en entreprise du monde, en partenariat avec l’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA), le Prix EY de l’Agroalimentaire distingue les compagnies proposant des solutions innovantes aux problématiques actuelles.
Ce prix vient donc couronner les efforts menés par Orangina Suntory France depuis plusieurs années dans le cadre de sa démarche RSE et visant à réinventer durablement le monde des boissons.

Moins 20% de consommation d’eau par litre de boisson produite

Pour rendre ses activités industrielles plus propres et plus durables en consommant moins d’eau et d’énergie, Orangina Suntory France a investi plus de 120 millions d’euros depuis 2016 afin de transformer son outil de production.
Aujourd’hui, ses 4 sites d’embouteillage, tous basés en France, sont neutres en carbone afin de ne plus contribuer au réchauffement climatique. L’entreprise a également réduit de 20% sa consommation d’eau par litre de boisson produite par rapport à 2006 et s’engage à préserver cette ressource essentielle à son activité à travers son partenariat avec le Grand Parc Miribel Jonage (69), le premier parc métropolitain français qui abrite la nappe alluviale du Rhône qui alimente l’agglomération lyonnaise en eau potable. Un accompagnement sur 20 ans, à hauteur de 100 000 euros par an, pour soutenir ses actions de sensibilisation et de protection de la ressource en eau.
Orangina Suntory France mobilise également ses partenaires pour construire un modèle industriel français durable et s’engage pour réduire les impacts environnementaux sur l’ensemble de sa chaîne de valeur.
À noter, la mise en place d’un guide d’approvisionnement en fruits responsable, approuvé et signé par 100% de ses partenaires, ou encore la signature du programme FRET 21 pour diminuer les émissions de CO2 liées au transport des ses boissons vers ses clients.

Réduire le poids de ses emballages PET

L’entreprise travaille aussi à réduire le poids de ses emballages PET (-18,5% en moyenne en 2019 par rapport à 2006) et à généraliser l’emploi de matériaux recyclés dans leur composition (19% de PET recyclé intégré en moyenne dans ses bouteilles plastiques en 2019) avec l’objectif d’adopter d’ici 2030 des bouteilles en plastique 100% durable (réalisées à partir de matériaux recyclés ou bio-sourcés) pour l’ensemble de son portefeuille, s’éloignant ainsi totalement de l’utilisation de plastique vierge issu de ressources fossiles.
Plus récemment, Orangina Suntory France a construit un éco-calculateur innovant baptisé «Harmony» pour faire de l’environnement un critère déterminant de toutes ses prises de décisions. Cet outil, qui dispose d’un mode simulation, fait du leader des boissons aux fruits la première entreprise sur le marché français des boissons rafraîchissantes sans alcool capable de faire varier l’ensemble des paramètres de production pour anticiper et réduire les impacts environnementaux de ses boissons à chaque étape de leur cycle de vie.
À titre d’exemple, ces simulations d’impacts seront réalisées lors des projets d’innovation et de rénovation pour accompagner et renforcer la démarche d’éco-conception du leader des boissons aux fruits.

D’ici fin 2020, les arômes et colorants seront 100% d’origine naturelle pour les boissons

Pour plus de transparence et de diversité des goûts, avec des boissons moins sucrées et plus naturelles, Orangina Suntory France a enclenché un travail d’innovation et de rénovation de ses recettes pour proposer une offre plus adaptée aux nouvelles aspirations.
Après avoir été le premier acteur du secteur à signer en 2008 une charte PNNS (Programme National Nutrition Santé) Orangina Suntory France a affiché son ambition de concilier plaisir et engagements nutritionnels, et a relevé le défi de réduire de 25% la teneur en sucre sur l’ensemble de ses boissons par rapport à 2006. Sur cet enjeu, l’entreprise s’est engagé à ne pas remplacer le sucre par des édulcorants, lorsque cela est possible.
Orangina Suntory France privilégie en effet les baisses de sucres régulières afin d’habituer progressivement le palais des consommateurs à des goûts moins sucrés, sans pour autant délaisser le plaisir.
Ainsi, chaque année, ce ne sont pas moins de 5,5 millions d’euros qui sont investis localement pour proposer des boissons moins sucrées mais aussi plus naturelles. D’ici fin 2020, chez Orangina Suntory France, les arômes et colorants seront 100 % d’origine naturelle pour les boissons qui en contiennent. Aujourd’hui, 100% de ses innovations sont déjà sans arôme ni colorant artificiel.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend