Aller directement au contenu

Petit-déjeuner : les biscuits pâtissent des préoccupations santé

Selon Euromonitor International, les fabricants de biscuits pour le petit-déjeuner devrait réduire les teneurs en sucre et les calories de leurs gâteaux pour maintenir leur croissance.

Petit-déjeuner : les biscuits pâtissent des préoccupations santé
Le marché des biscuits pour petit-déjeuner devrait connaître une croissance à deux chiffres au cours des cinq prochaines années.

Le marché des biscuits pour le petit-déjeuner est en plein essor depuis trois ans. Il a enregistré une croissance à trois chiffres, selon Euromonitor International. Mais selon Pinar Hosafci, analyste chez Euromonitor, qui s’est exprimée sur Bakery and Snacks, ce rythme de croissance devrait ralentir au cours des cinq prochaines années. Le segment devrait néanmoins maintenir un taux à deux chiffres.

Des biscuits plus sains pour le petit-déjeuner

Ce ralentissement de la croissance est un phénomène naturel avec la maturation du marché mais il est également dû à une hausse des préoccupations de santé qui commencent à prendre le pas sur l’aspect pratique des biscuits.

Pour contrebalancer cette tendance, les industriels devraient diminuer la teneur en sucre de leurs biscuits ainsi que leur apport calorifique et en informer les consommateurs via les emballages. Des variantes plus diététiques, enrichies en protéines ou aux fruits constituent une autre piste.

Petit-déjeuner : le Royaume-Uni domine le marché des biscuits

Globalement, la demande pour les biscuits au petit-déjeuner est venue des pays les plus développés, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Amérique du Nord et en Europe. Ils comptent actuellement pour 2 % du marché des céréales du petit-déjeuner.

Le Royaume-Uni est actuellement le marché le plus dynamique mais des opportunités de développement sont possibles ailleurs, particulièrement dans les pays du Nord et de l’Est de l’Europe.

De même, le segment est actuellement dominé par de gros acteurs tels que Mondelez, Kellogg’s ou Weetabix. Des acteurs plus modestes pourraient s’y faire une place bien que l’investissement reste relativement risqué car ils ne disposent pas du même réseau de distribution et l’introduction du produit sur le marché peut être complexe.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend