Aller directement au contenu

La production industrielle de chocolat imprimé en 3D d’ici 3 ans

Selon Choc Edge, la production de chocolat à l'aide d'une imprimante 3D à l 'échelle industrielle est envisageable d'ici 3 à 5 ans.

La production industrielle de chocolat imprimé en 3D d’ici 3 ans
Le coût des imprimantes 3D est aujourd’hui trop élevé mais il devrait décroître dans les années à venir.

En avril 2012, l’entreprise britannique Choc Edge lançait la première imprimante 3D de chocolat. Le mois dernier, Choc Edge a inauguré une nouvelle version de cette machine, qui permet d’imprimer des chocolats personnalisés de petite et moyenne taille. Cette imprimante sera vendue 3 888 livres, soit 4 900 euros environ.

Entre 5 et 15 minutes pour produire un praline

Pour produire une praline de chocolat, il faut actuellement entre 5 et 15 minutes. « Nous ne comptons pas produire d’imprimantes qui se positionnent comme des concurrentes aux techniques de production traditionnelles », a expliqué Liang Hao, fondateur de Choc Edge, sur Food Production Daily.

Mais l’entreprise envisage de produire des imprimantes 3D capables de fabriquer des chocolats à l’échelle industrielle d’ici 3 à 5 ans.

Une technologie de plus en plus abordable

Les machines sont actuellement bien trop chères pour être accessibles pour les consommateurs mais ces coûts devraient grandement diminuer dans les années à venir.
A termes, l’imprimante pourrait être utilisée par des particuliers, par des détaillants et par des industriels.

Selon le fondateur de l’entreprise, le goût et la qualité du chocolat ne sont pas impactés par l’impression 3D.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend