Aller directement au contenu

Transformation digitale : Création de l’alliance Open Industry 4.0.

Lors du salon d’Hanovre 2019, sept fournisseurs leaders dans le domaine de la construction mécanique, de l’automatisation industrielle et des logiciels ont annoncé la création de l’alliance Open Industry 4.0. Grâce à cette coopération, les entreprises veulent dépasser les solutions propriétaires et donner une impulsion décisive à la transformation digitale de l’industrie européenne. Intégrer de la logistique et des …

Transformation digitale : Création de l’alliance Open Industry 4.0.
Modulaire et compatible : L’Alliance Open Industry 4.0est un écosystème normalisé et ouvert pour la digitalisation des sites industriels de production.

Lors du salon d’Hanovre 2019, sept fournisseurs leaders dans le domaine de la construction mécanique, de l’automatisation industrielle et des logiciels ont annoncé la création de l’alliance Open Industry 4.0. Grâce à cette coopération, les entreprises veulent dépasser les solutions propriétaires et donner une impulsion décisive à la transformation digitale de l’industrie européenne.

Intégrer de la logistique et des services

Si les membres fondateurs de l’alliance sont Beckhoff, Endress+Hauser, Hilscher, ifm, KUKA, Multivac et SAP, l’alliance se veut ouverte à toutes les entreprises. Balluff, Gebhardt, Pepperl+Fuchs, Schmidtsche Schack, Samson et WIKA ont ainsi déjà rejoint l’alliance en tant que membres. Toutes les entreprises se sont mutuellement engagées à créer un écosystème normalisé et ouvert pour l’exploitation des usines hautement automatisées et des process industriels avec l’intégration de la logistique et des services.

Répondre à toutes les exigences des process industriels

«L’architecture ouverte de l’Alliance Open Industry 4.0 répond à toutes les exigences des process industriels», souligne Matthias Altendorf, CEO du groupe Endress+Hauser. «Elle est basée sur la transparence de tous les processus métiers et garantit l’intégrité de l’ensemble des systèmes. Cela permet aux industriels d’exploiter tout le potentiel de la digitalisation».
Les membres de l’alliance ont l’intention de réaliser un cadre appelé Open Industry 4.0 basé sur les standards existants tels que I/O Link, OPC UA et RAMI pour l’ensemble du parcours, des appareils de terrain aux services. Les clients pourront choisir parmi un système modulaire de solutions et de composants services compatibles et évolutifs, tels que les services digitaux de l’écosystème Netilion IIoT d’Endress+Hauser.
La connexion au portefeuille de logiciels SAP assure l’intégration des processus métiers d’une entreprise ainsi que la collaboration avec des partenaires au-delà des frontières de l’entreprise. L’architecture ouverte permet la connexion simple d’autres systèmes de terrain.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend