Aller directement au contenu

Un nouveau rapport du Cirad lève le voile sur les menaces pesant sur les systèmes alimentaires

«L’accumulation des risques qui pèsent sur les systèmes alimentaires est inédite», c’est le constat alarmant de plus de cinquante chercheurs du Cirad, dans un rapport sur les tendances et les défis des systèmes alimentaires, co-édité par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), la Commission européenne et le Cirad. Les conclusions de ce rapport viennent d’être présentées …

Un nouveau rapport du Cirad lève le voile sur les menaces pesant sur les systèmes alimentaires
L’accumulation des risques qui pèsent sur les systèmes alimentaires est inédite», c’est le constat alarmant de plus de cinquante chercheurs du Cirad, dans un rapport sur les tendances et les défis des systèmes alimentaires.

«L’accumulation des risques qui pèsent sur les systèmes alimentaires est inédite», c’est le constat alarmant de plus de cinquante chercheurs du Cirad, dans un rapport sur les tendances et les défis des systèmes alimentaires, co-édité par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), la Commission européenne et le Cirad. Les conclusions de ce rapport viennent d’être présentées à Rome à l’invitation du réseau mondial contre les crises alimentaires (High Level Event of the Global Network against Food Crises) à l’occasion de la 46ème réunion du Comité de la sécurité alimentaire mondiale.
La production alimentaire mondiale par habitant n’a jamais été aussi élevée dans l’histoire de l’humanité. Elle est supérieure aux besoins nutritionnels et continue d’augmenter. Pourtant, depuis 2015, la sous-nutrition repart à la hausse après des décennies de baisse. S’agit-il d’un accident ou bien véritablement d’une tendance de fond ? s’interroge le rapport. « La deuxième option est malheureusement plausible au vu des nombreux risques qui pèsent sur les systèmes alimentaires. Or, ces systèmes ne produisent pas que de la nourriture. Ils procurent également des emplois, des revenus et des infrastructures. Ils jouent un rôle central dans les conditions de vie des ruraux, structurent les territoires, relient les campagnes aux villes. Ils ont de nombreux effets sur l’environnement, la biodiversité et le changement climatique ». Pour Sandrine Dury, économiste au Cirad, premier auteur du rapport, les risques de l’inaction et du prolongement des tendances passées sont réels. Selon elle, les systèmes alimentaires sont en effet soumis à plusieurs menaces simultanées qui peuvent faire craindre une multiplication des crises alimentaires (démographie galopante, changements de régime alimentaire, emplois, dégradation de l’environnement, marchés etc). «La combinaison de ces risques nous fait rentrer dans une situation sans précédent où peuvent se jouer des effets multiplicateurs, des dépassements de seuls de non-retour dans certains domaines comme la biodiversité », souligne Sandrine Dury.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend