Aller directement au contenu

Un retour controversé des farines animales.

Bien que l’utilisation des farines animales pour alimenter les animaux destinés à l'alimentation furent interdites en France depuis 1994, suite à la crise de la vache folle, celles-ci pourraient refaire parler d’elle. En effet, la commission européenne propose de les autoriser à nouveau pour nourrir les porcs, les volailles et les poissons.

Bien que l’utilisation des farines animales pour alimenter les animaux destinés à l’alimentation furent interdites en France depuis 1994, suite à la crise de la vache folle, celles-ci pourraient refaire parler d’elle. En effet, la commission européenne propose de les autoriser à nouveau pour nourrir les porcs, les volailles et les poissons. Des études de l’agence européenne de sécurité des aliments ont démontré que si des porcs sont nourris avec des protéines animales transformées de volailles, l’accroissement du risque d’exposition pour l’homme serait insignifiant. La polémique vient cependant de débuter. L’agence nationale de la sécurité des aliments (ANSES) et le conseil national de l’alimentation (CNA) ont l’intention d’examiner le dossier séparément.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend