Aller directement au contenu

Une taxe « Coca-Cola » au secours des agriculteurs ?

Un rapport du député Bernard Reynès propose de taxer les boissons sucrées, et notamment Coca-Cola ou Schweppes. Alors que la loi de finances sera votée en fin d’année et que les députés cherchent toujours de nouvelles rentrées d’argent, cette taxe aurait pour vocation de financer la baisse du coût de la main d’œuvre agricole.

Un rapport du député Bernard Reynès propose de taxer les boissons sucrées, et notamment Coca-Cola ou Schweppes. Alors que la loi de finances sera votée en fin d’année et que les députés cherchent toujours de nouvelles rentrées d’argent, cette taxe aurait pour vocation de financer la baisse du coût de la main d’œuvre agricole. Et ce n’est pas la première fois que l’idée apparaît, puisqu’un rapport de l’Inspection générale des finances avait déjà évoqué cette option. Seulement, cette taxe « Coca-Cola » avait jusqu’alors toujours été rejetée par le ministère de l’Economie et des finances. Cela pourrait bien changer. Car les autres propositions faites par le député Reynès n’ont pas convaincu : la TVA sociale, très impopulaire, et l’harmonisation des salaires et charges sociales au niveau européen, souhaitée mais irréalisable dans un futur proche.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend