Aller directement au contenu

Tendances alimentaires : 2020, l’année de tous les possibles pour l’agroalimentaire

Chaque début d’année est marqué par les prédictions sur les grandes tendances à venir en matière d’alimentation. En 2020, le secteur de l’agroalimentaire est plus que jamais confronté aux enjeux et défis que doit relever toute la chaîne de production.Car du champs à l’assiette, désormais le consommateur ne laissera plus rien passer ! Dans le cahier des charges 2020, ce …

Tendances alimentaires : 2020, l’année de tous les possibles pour l’agroalimentaire
Dans le cahier des charges 2020, le consommateur veut consommer «healthy food» à savoir de la nourriture saine, tout en respectant le bien-être animal et la planète. Le cap est donné !

Chaque début d’année est marqué par les prédictions sur les grandes tendances à venir en matière d’alimentation. En 2020, le secteur de l’agroalimentaire est plus que jamais confronté aux enjeux et défis que doit relever toute la chaîne de production.
Car du champs à l’assiette, désormais le consommateur ne laissera plus rien passer ! Dans le cahier des charges 2020, ce dernier veut consommer «healthy food», de la nourriture saine donc, tout en respectant le bien-être animal et la planète. Le cap est donné !

Les préconisations des experts pour comprendre les consommateurs en 2020

Être choisie par les consommateurs est le rêve de toute marque, mais les choix de ces derniers évoluent très rapidement, ce qui devient de plus en plus complexe. Globalement, 2019 a été une année de challenges dans le milieu des PGC (Produits de Grande Consommation) -FLS (Frais Libre-Service), avec une incertitude politique en Amérique Latine et en Espagne, le Brexit au Royaume-Uni, et une augmentation de la conscience environnementale sur beaucoup de marchés. Comment en 2020, les marques peuvent-elles comprendre davantage leurs consommateurs, afin de développer leur business dans ce contexte? Voici les préconisations des experts de Kantar sur les tendances que les marques doivent avoir en tête afin de faire de 2020 une année prometteuse, et de changer les choix des consommateurs.

Un modèle qui évolue vers le e-commerce au Royaume-Uni

Point de vue de Fraser McKevitt, Head of Retail and Consumer Insight UK&Ireland Worldpanel Division, Kantar : «Au Royaume-Uni, l’année a été marquée par l’instabilité politique entourant le Brexit. L’économie et la planète étaient au centre des inquiétudes des consommateurs. L’année 2019 a été sans contexte l’année de la généralisation de l’alimentation végétarienne. Les innovations dans la grande distribution telles Uber eats, Deliveroo, et les points chauds en magasins, estompent les frontières entre manger au restaurant, acheter des plats à emporter, se rendre dans des magasins de proximité et tout acheter en ligne.
La croissance des magasins discounts devraient continuer en 2020 et au-delà, avec plusieurs nouveaux magasins prévus. Mais le modèle évolue et est de plus en plus marqué sur les petits points de vente, voire même les e-commerces».

Les produits laitiers en pleine croissance en Asie

Point de vue de Nelson Woo, regional commercial director Asia Worldpanel Division, Kantar : «Les ventes totales de PGC-FLS en Asie se portent très bien avec une croissance oscillante entre 5 et 6%. Les produits laitiers présentent une croissance rapide parmi les catégories alimentaires. En 2020, nous observerons de nouvelles innovations en Asie. Il est essentiel de débloquer de nouvelles opportunités de croissance en attirant les consommateurs de classe moyenne par exemple dans les marchés en développement les plus dynamiques tels que la Chine et le Vietnam. Nous devons également garder à l’esprit qu’il existe des consommateurs à faibles revenus que nous devons atteindre, par exemple dans les marchés tels que l’Indonésie et les Philippines où il est crucial de proposer l’offre appropriée. Le e-commerce connait une croissance extrêmement rapide en Asie. Les points de vente physiques possèdent toujours de nombreuses possibilités de croissance. N’oubliez pas de proposer l’offre appropriée aussi bien en ligne qu’hors ligne afin d’éviter la cannibalisation et de pouvoir atteindre et pénétrer les marchés».

Les dépenses en PGC-FLS ont chuté de 20% en Amérique Latine

Point de vue de Cecilia Alva, Clients et New Business Director Latin America, Worldpanel Division, Kantar : «L’Amérique latin n’est plus une région en développement. Pour la première fois les consommateurs achètent moins de PGC-FLS après avoir découvert que le fait de choisir des marques de niveaux inférieurs et des marques de distributeur ne suffisait pas à équilibrer leurs budgets. Depuis août 2019, les populations de cinq pays ont commencé à demander plus fortement une grande égalité d’accès aux soins de santé, à l’éducation et à des salaires plus élevés, créant ainsi un contexte d’instabilité politique, de confusion sociale et de variations inattendues de la consommation comme par exemple au Chili où les dépenses en PGC-FLS ont chuté de 20% rien qu’en octobre. Que pourraient offrir les marques et les détaillants pour générer de la croissance en 2020 ? Trouver ce qui importe vraiment même si cela signifie prendre des risques, respecter l’équation de valeur sans pour autant compromettre la qualité et fournir des options simples pour aider les consommateurs à s’alimenter plus sainement» .

«Nous nous attendons vraiment à ce que les fabricants innovent davantage»

Point de vue de Natalie Babbage, Global LinkQ Director Worldpanel Division Kantar : «2019 a constitué un point de bascule dans la sensibilisation des consommateurs en matière de déchets plastiques. Notre rapport mondial «Who Cares, Who Does ? » a révélé une inquiétude généralisée des consommateurs à ce sujet à l’échelle mondiale. En effet, ces derniers attendent que les fabricants ouvrent la voie mais 90% d’entre eux sont incapables de nommer ne serait-ce qu’un seul fabricant faisant du bon travail. A partir de 2020 et à l’avenir, nous nous attendons vraiment à ce que les fabricants innovent davantage, et à ce que les emballages 100% recyclables deviennent un minimum requis. Nous pensons que la question du plastique ne sera pas la seule à l’esprit des consommateurs qui sont également fortement préoccupés par les problèmes tels que la pollution de l’air et de l’eau. Les marques ne devraient pas non plus oublier les plus de 50 ans. Il s’agit d’un groupe extrêmement important pour la croissance des PGC-FLS, qui est également résolument engagé dans le problème du plastique».

Attirer un consommateur français qui veut manger local et sain

Point de vue de Stéphane Boyer, Consumer Insights Director France Worldpanel Division, Kantar : «En France, la tendance du bien manger restera une source de croissance importante : le bio, le végétal, le local, les PME, le DIY, le «Sans». Les marques devront également renforcer leurs actions en matière de RSE pour faire face à des préoccupations croissantes concernant le plastique ou le bien-être animal par exemple. La fragmentation des achats et de la consommation est également confirmée. Il est désormais obligatoire pour les grands acteurs de maximiser les points de contacts avec les consommateurs français, en trouvant de nouveaux canaux de distribution. Au final, les acteurs des PGC-FLS sont confrontés à de nombreux défis et à un nouveau paradigme : attirer un consommateur français qui veut manger local et sain mais qui a toujours des attentes sur les prix et les promotions.

Le retour de la croissance des marques de distributeur en Espagne

Point de vue de César Valencoso, Consumer Insights Consulting Director Spain Worldpanel Division, Kantar : «En Espagne, le marché des PGC-FLS présente une croissance en valeur marginale de 1,1%, expliquée principalement par l’inflation. En considérant également le retour de la croissance des marques de distributeur, en particulier de Mercadona et des magasins discount, 2019 s’est révélée une année difficile pour les fabricants. La santé a occupé une place centrale dans le secteur des PGC-FLS. Les produits à la croissance la plus rapide sont ceux qui allient santé et plaisir ou commodité. En 2020, nous nous attendons à observer des tendances similaires en vue de la crise économique actuelle. La consommation hors domicile devrait poursuivre sa croissance ; le marché clôture son exercice avec une croissance de 3% de son chiffre d’affaires ; en particulier grâce aux circuits de restauration moderne et à emporter».

La tendance restera la premiumisation en Inde

Point de vue de Manoj Menon, Commercial director India Worldpanel division, Kantar : «En Inde, les PGC-FLS ont connu un ralentissement depuis le milieu de l’année 2018, et la tendance a continué en 2019. Toutefois, nous avons observé au cours des deux derniers trimestres un certain redressement au niveau de la croissance des PGC-FLS. Le ralentissement concernait principalement les produits ménagers et alimentaires, tandis que les produits pour soins personnels ont poursuivi leur croissance au cours de l’année. En 2020, nous nous attendons à observer des dépenses prudentes de la part des consommateurs. La tendance restera la premiumisation, mais la politique de prix et l’innovation seront les moteurs de la croissance des PGC-FLS.

Zoom sur les grandes tendances alimentaires

• Sur Actualité alimentaires, l’Iron chef Danny Smiles a évoqué pour cette nouvelle année, sept tendances alimentaires. Selon ce dernier, en 2020, les pâtes faites maison devraient connaître un certain succès, les ingrédients vietnamiens devraient également être au menu. La réduction du gaspillage alimentaire sera une grande priorité et une tendance pour 2020. Plus de boissons non alcoolisées seront demandées. L’usage domestique de la fermentation devrait devenir plus populaire. Enfin, les superfoods d’Afrique de l’Ouest pourraient remplacer la farine. Ainsi, nous devrions voir surtout de la farine de banane, le millet et la farine de chou-fleur.

Selon soon soon soon, communautés d’experts, l’innovation est dans les produits, les emballages, les business models et dans… les expériences avec pour priorité : La lutte contre le gaspillage (alimentaire). «Cette tendance est portée par une vague d’innovations qui portent sur toute la chaîne de valeur : L’innovation food est d’abord autour du plat, dans les couverts etc.
L’innovation food anti-gaspi est ensuite à chercher du côté des usages et des habitudes de consommation, avec de nouveaux business models et dans la poubelle, avec les applications bien connues qui permettent de s’organiser pour récupérer les denrées alimentaires invendues (Too Good To Go, Meal Canteen, Optimiam…) mais aussi avec l’upcycling des déchets ou le frigo solidaire». Autre tendance forte selon la communauté, l’engagement (circuit-court, fruits et légumes frais locaux, du producteur au consommateur, zéro marge, nude shopping en Nouvelle-Zélande etc). Tendance phare, l’Expérience, qu’elle soit technologique, gustative, visuelle etc. Le Tech fera également partie des tendances 2020, en matière d’alimentation, tout comme le healthy, qui vise à proposer au consommateur un produit adapté à ses besoins nutritionnels, à son état de santé, à ses caractéristiques intrinsèques. Il sera également question du développement du végétal et de la fermentation.

• Sur le blog Fine Dining Lovers, la fermentation qui fait partie des tendances depuis plusieurs années, reste une source de découverte incroyable. «Nous nous attendons à ce que de plus en plus de chefs aillent sur le terrain de la fermentation en cuisine. Les récentes démonstrations et publications du Noma ont également prouvé que cette technique était tout à fait réalisable à la maison. La montée des cocktails faibles en alcool a également été constatée, une tendance suivie par les consommateurs soucieux de leur santé qui souhaitent retrouver le côté fun des bars sans les calories. Les céréales et les farines anciennes reviennent au goût du jour tout comme les pâtes fraîches. «En 2020, les cuisines fantômes devraient encore grandir grâce à la convergence des industries de la technologie et de l’agroalimentaire. L’industrie de la livraison aurait même le potentiel de passer de 35 milliards de dollar à 365 milliards d’ici 2030» explique le site. Au-delà du «durable» et du «biologique», il y aurait aussi l‘agriculture régénérative, un système agricole qui enrichit le sol, augmente la biodiversité et améliore la gestion des bassins versants. Autres tendances, les aliments fonctionnels, un domaine qui devrait se développer en 2020. Les consommateurs conscients font de plus en plus de choix alimentaires plus éclairés, que ce soit en magasin ou en restaurant et l’impact que certains aliments ont sur le corps est quelque chose dont les acheteurs sont maintenant plus conscients que jamais. Enfin, ici aussi, on évoque une sensibilité encore plus forte sur le gaspillage alimentaire.

• Selon Food&Wine, en 2020, les chefs cuisiniers interrogés évoquent des cuisines plus saines, plus de bons pains biologiques et sans OGM, l’arrivée de fruits de mer plus durables avec le caulini, un nouveau légume hybride qui a bon goût et peu de préparation. Place aux Légumes et aux Aliments d’origine végétale et tout ce qui est végétal. «Les gens se rendent compte qu’ils sont trop concentrés sur les sources de protéines et se tournent vers les légumes et les alternatives à base de plantes». Aux Etat-Unis, «Il y a eu une augmentation de la demande pour des options de viande de haute qualité sans hormones qui devraient continuer de progresser en 2020. On évoque également les Repas interactifs avec plus de cuisines ouvertes et plus de cuisson au feu réel.

• Sur Global News, la journaliste Arti Patel annonce plus d’alternatives à la viande et de produits au CBD. « Les aliments pour soulager l’anxiété, la dépression, l’humeur, améliorer la mémoire et diminuer les maladies chroniques de la maladie d’Alzheimer et de la démence seront probablement un objectif en 2020 », estime la journaliste qui indique qu’en plus de la nourriture, les nutriments spécifiques pour soutenir notre cerveau comme les oméga-3, le magnésium, la vitamine D, les vitamines B et les sources alimentaires qui contiennent ces nutriments pour la santé du cerveau seront plus courants. La diététiste professionnelle Desiree Nielsen dit qu’avec la deuxième vague de légalisation du cannabis au Canada, plus de produits à base de CBD pourraient apparaître. Enfin selon la journaliste, les aliments d’origine végétale seront toujours populaires. « Nous continuerons de voir la croissance des substituts de viande à la fois dans le commerce de détail et la restauration en 2020″, a déclaré de son côté Shahzadi Devje, diététiste et hôte de la Real Food Adventure du Maroc. «Nous avons pu assister à un rejet de la viande alternative avec un enthousiasme renouvelé pour les « vrais »légumes, fruits et légumineuses. «Nous verrons une normalisation des protéines végétales sur les menus et à l’épicerie», a-t-elle déclaré à Global News. En raison du mouvement sans glucides, les gens sont susceptibles de se détourner des pains et des produits céréaliers, a déclaré la diététiste Jessica Tong. « Cependant, nous constatons que les céréales qui subissent une fermentation lente sont plus digestes et sont moins susceptibles de provoquer des ballonnements », a-t-elle déclaré. «La saveur est subtilement acidulée, moins aigre que le levain. Les boulangeries locales utilisent des grains fermentés pour redonner du style aux pains». A suivre…

Cet article devrait également vous intéresser : Les tendances boissons 2020 selon les experts de Flavorman

ParLa rédaction
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend