Aller directement au contenu

Bio : La Normandie, région pilote dans la production et la transformation laitière biologique

Pour faire face à l’explosion de la demande, et afin de proposer des ingrédients biologiques produits en France, depuis 2008, Les 2 Vaches accompagnent les agriculteurs du bassin normand pendant et après la période de 2 et 3 ans nécessaire pour se convertir au bio. C’est le projet Reine Mathilde. Lancé en 2010 par Les Prés Rient Bio, en …

Bio : La Normandie, région pilote dans la production et la transformation laitière biologique
Reine Mathilde est un programme de développement de la production de lait biologique en Normandie qui a vocation à regrouper tous les acteurs de la filière. Le cœur de ce programme est de faire de la Normandie une région pilote pour la production et la transformation laitière biologique.

Pour faire face à l’explosion de la demande, et afin de proposer des ingrédients biologiques produits en France, depuis 2008, Les 2 Vaches accompagnent les agriculteurs du bassin normand pendant et après la période de 2 et 3 ans nécessaire pour se convertir au bio. C’est le projet Reine Mathilde. Lancé en 2010 par Les Prés Rient Bio, en partenariat avec le Fonds Danone pour l’Ecosystème et L’Institut de l’Elevage, Reine Mathilde est un programme de développement de la production de lait biologique en Normandie qui a vocation à regrouper tous les acteurs de la filière. Le cœur de ce programme est de faire de la Normandie une région pilote pour la production et la transformation laitière biologique. L’objectif est de faciliter les conversions d’élevages et de participer ainsi à l’accroissement de la production laitière biologique et du nombre d’éleveurs impliqués en développant leurs compétences et leur savoir-faire bio. Impulsé par la marque Les 2 Vaches, piloté par l’Institut de l’Elevage et visant à regrouper tous les acteurs de la filière, le programme a pour vocation de faire de la Basse-Normandie une région pilote dans la production et la transformation laitière biologique.

Accroître la production dans les cinq années à venir

Le cœur du projet est de faciliter les conversions d’élevages et de participer ainsi à l’accroissement de la production laitière biologique et du nombre d’éleveurs impliqués sur la région dans les 5 années à venir. Par ailleurs, l’idée est de mettre en place un environnement dynamique, en développant les compétences et le savoir-faire « bio » de l’ensemble des producteurs est déterminant pour favoriser les conversions. «Le développement de la production laitière biologique, la construction dans cette région d’actions pilotes de dynamisation et de modernisation de cette production n’a de sens que si l’ensemble des acteurs des filières, des territoires et du développement se retrouvent autour de cette problématique et en partagent les enjeux», explique l’Institut de l’Elevage fort de son expertise notamment sur le lait bio et dans le cadre d’une mission d’intérêt général qui contribue au pilotage.
Le programme s’articule autour de six modules et vise à proposer de nouvelles actions innovantes, sortant du cadre de l’accompagnement habituel et à élargir les partenariats et le champ des acteurs de la filière et du développement de l’élevage bio à savoir un module de formation, un module d’analyse de la qualité des produits biologique, un module d’aide aux investissements, un module filière viande biologique, un module vétérinaire et élevage biologique et un module eau énergie et environnement.

ParLa rédaction
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend