Aller directement au contenu

MP Hygiène divise par deux son budget de traitement de l’eau et par trois ses transports d’approvisionnement

Avec la technologie innovante BWT ECO-MX, générateur de solution désinfectante par électrolyse de sel, le leader français de papier d’essuyage en pure ouate MP Hygiène a vu ses coûts de produits biocides divisés par deux, pour le traitement de ses eaux de process. Outre un impact environnemental réduit,  les performances de désinfection demeurent identiques et les risques chimiques pour …

MP Hygiène divise par deux son budget de traitement de l’eau et par trois ses transports d’approvisionnement
Avec la technologie innovante BWT ECO-MX, générateur de solution désinfectante par électrolyse de sel, le leader français de papier d’essuyage en pure ouate MP Hygiène a vu ses coûts de produits biocides divisés par deux, pour le traitement de ses eaux de process. ©BWT
Comment optimiser votre transition écologique ?Des acides 100% biosourcés en circuit court, une alternative décarbonéeDes innovations de rupture pour l’impact environnemental

Avec la technologie innovante BWT ECO-MX, générateur de solution désinfectante par électrolyse de sel, le leader français de papier d’essuyage en pure ouate MP Hygiène a vu ses coûts de produits biocides divisés par deux, pour le traitement de ses eaux de process. Outre un impact environnemental réduit,  les performances de désinfection demeurent identiques et les risques chimiques pour les 250 collaborateurs sont nettement diminués. Premier fabricant de papier d’essuyage en pure ouate labellisé Origine France Garantie et d’essuyage non-tissé, desavons et solutions pour l’hygiène des mains, MP Hygiène est fortement implantée en Ardèche, en particulier à Annonay, son site de production principal où sont produites plus de 28 000 tonnes de papier par an.

Engagée depuis de nombreuses années dans une politique RSE volontaire, MP Hygiène s’attache notamment à la réduction de l’impact environnemental et de la consommation de produits chimiques dans l’industrie papetière. Dans ce contexte, l’entreprise étudie dès 2018 la possibilité de faire évoluer ses processus de traitement de l’eau, parmi les plus impactants tant au plan économique qu’écologique, à la fois aux eaux de process et aux eaux d’utilités.

L’électrolyse de sel, une solution alternative

Pour ses eaux de process en circuit fermé, MP Hygiène réalise un traitement biocide par choc, à raison de 4 à 5 chocs par jour. Historiquement réaliséà l’aide de bromure d’ammonium et de javel, ce traitement est non seulement coûteux (sans compter des prix volatiles sur le marché) mais crée égalementune dépendance à la production et à l’approvisionnement.

BWT France, déjà présent sur le site avec des adoucisseurs pour le traitement des eaux d’utilités, a été sollicitée dans un contexte où MP Hygiènesouhaitait sensiblement limiter son impact environnemental en réduisant sa consommation de produits chimiques. BWT ECO-MX, capable de produiresur site et à la demande une solution désinfectante fraîche par électrolyse de sel non classée pour la santé et pour l’environnement, répondait en touspoints à ce besoin et a rapidement séduit le papetier. Dite “fraîche” car fabriquée à la demande à partir d’eau, de sel et d’électricité ; la solutiondésinfectante produite par BWT ECO-MX ne perd pas en qualité et en principes actifs du fait d’un stockage prolongé. Sur le plan environnemental, outrela suppression de biocides chimiques, les volumes livrés de sel (en big bags) sont également trois fois moins importants que la livraison (et le retour)des IBC de produits chimiques.

Quant aux risques courus par les collaborateurs, ils sont également diminués grâce à une fiche de sécurité (FDS) vierge et l’absence de manipulationsde produits chimiques. D’autant que la solution BWT permet d’automatiser les traitements par chocs, et que l’accompagnement des équipes BWT France limite les interventions des collaborateurs MP Hygiène sur les installations. BWT ECO-MX s’inscrit dans une démarche globale de pérennisation des équipements et de sécurisation des process industriels pour MP Hygiène, enparticulier dans la lutte contre le biofilm et la corrosion, et cela, sans que la solution désinfectante n’interfère avec d’autres produits. «Avec la solution BWT, nous avons réduit de 50% notre budget annuel dédié aux biocides», explique Damien Rosier, Technicien papetier chez MP Hygiène.

Vers un ReUse plus sûr et responsable

Parmi les autres besoins de MP Hygiène figurait la continuité d’activité, sujet majeur dans l’industrie papetière. Grâce à une cuve qui stocke la solution désinfectante, il est possible d’effectuer les traitements par choc pendant plusieurs jours, et ce même en cas de maintenance de l’appareil. Cet appoint procuré par BWT ECO-MX a amené MP Hygiène à augmenter le champ d’application de l’équipement jusqu’au  traitement amont des eaux de rivière, barrage ou de la STEP prélevée lors du renouvellement du circuit d’eau de process. Les prélèvements en milieu naturel étaient restreints par de fortes contraintes règlementaires, afin de préserver l’eau de la Déôme pour les usagers etles riverains. MP Hygiène s’est ainsi dirigé vers une réutilisation des eaux usées de sa STEP. Toutes ces eaux brutes devaient être traités avant d’être transformées en eau de process. Des galets de bromes étaient alors utilisés, cependant ils pouvaient représenter un danger à la fois pour les collaborateurs (poussières de brome) mais également pour l’environnement.

Fort de l’utilisation du BWT ECO-MX pour sa production, MP Hygiène en a élargi l’usage à un traitement continu de ces eaux. La solution désinfectante produite par l’ECO-MX a permis de consolider et d’asseoir la démarche vertueuse de réutilisation des eaux usées du groupe, sans avoir à utiliser des traitements de l’eau classés dangereux comme pouvaient s’avérer les galets de brome. Cette double utilisation du BWT ECO-MX répond à la fois à la volonté de MP Hygiène de réduire son impact environnemental et à ses exigences de sécurité et de performance, tout en réduisant fortement sa consommation de biocides. BWT France a pour sa part récemment annoncé son ambitieuse stratégie concernant le marché de la papeterie avec pour objectif de réduire de 1 000 tonnes par an l’utilisation de produits chimiques dans ces industries, et ce dès fin 2022. Ce déploiement aux côtés de MP Hygiène, et son engagement, représente un premier pas majeur vers sa complétude.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend