Aller directement au contenu

Sherpack réinvente l’emballage flexible à base de papier !

Le projet européen Sherpack – « Matériaux innovants structurés à base de polysaccharides pour un emballage flexible recyclable et biodégradable » ‐ a pour objectif de développer un matériau d’emballage flexible à base de papier, qui soit à la fois renouvelable, biodégradable et recyclable. Il sera, de plus, facilement transformé par thermoscellage et pliage, avec une prise en main …

Sherpack réinvente l’emballage flexible à base de papier !
Les matériaux développés visent le marché des matériaux d’emballage flexible pour les aliments secs, en remplacement des plastiques, soit un marché de 3.7 milliards d’euros en Europe.

Le projet européen Sherpack – « Matériaux innovants structurés à base de polysaccharides pour un emballage flexible recyclable et biodégradable » ‐ a pour objectif de développer un matériau d’emballage flexible à base de papier, qui soit à la fois renouvelable, biodégradable et recyclable.
Il sera, de plus, facilement transformé par thermoscellage et pliage, avec une prise en main et une rigidité améliorées, dans le but de remplacer les matériaux tels que les films plastique ou aluminium utilisés actuellement.
Sherpack a été sélectionné parmi 70 propositions de l’appel à projet H2020 BBI‐2016‐R05 financé par l’UE pour des projets portant sur les « Biomatériaux avancés pour l’emballage alimentaire intelligent ».

Fonctionnel et innovant

De nos jours, l’emballage alimentaire doit être fonctionnel et innovant, tout en offrant de bonnes alternatives pour sa fin de vie. Sherpack a pour but de développer deux preuves de concept de ces matériaux, grâce à trois innovations majeures qui, réunies, offriront de nouvelles fonctionnalités : la lamination humide d’une fine couche de fibres de spécialité sur un support cellulosique, la formulation et l’enduction d’une émulsion base aqueuse d’un polymère biodégradable, et le design spécifique, la formulation et l’impression de motifs à base de polysaccharides pour améliorer la rigidité et la prise en main.
Les matériaux cellulosiques de Sherpack seront nouveaux et inventifs, intégrant des concepts qui améliorent la conservation des aliments, garantissent la sécurité du consommateur et améliorent les propriétés mécaniques et de transformation tout en demeurant recyclable dans le procédé papetier, biodégradable et compostable.
Les matériaux seront évalués en termes d’impacts économique et environnemental pour s’assurer qu’ils correspondent aux requis du marché.

Rendez‐vous en 2021

Dans le but de couvrir toute la chaîne de valeur, de la matière première à la fin de vie de l’emballage, un groupe de conseillers participe au projet Sherpack, permettant d’intégrer les contraintes telles que la transformation du matériau en emballage, le transport et la mise en rayon. Ainsi, les besoins des utilisateurs finaux seront pris en compte.
Sherpack intègre également des activités de diffusion et de formation pour maximiser l’impact du projet, en assurant un bon transfert de connaissances et pour que les innovations développées se propagent au‐delà du projet. Les matériaux développés visent le marché des matériaux d’emballage flexible pour les aliments secs, en remplacement des plastiques, soit un marché de 3.7 milliards d’euros en Europe.
De plus, une nouvelle chaîne de valeur pour le biosourcé sera créée, sur la base d’un emballage flexible innovant, et des interconnections fortes seront générées entre les secteurs des fournisseurs de matière première, l’industrie du papier‐carton et l’industrie agro‐alimentaire. Rendez‐vous en 2021 avec un tout nouveau matériau !

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend