Aller directement au contenu

L’écotaxe se transforme en « péages de transit »

Le gouvernement a décidé de remplacer la très controversée écotaxe par des « péages de transit » qui rapporteront près de moitié moins d'argent à l’État.

L’écotaxe se transforme en « péages de transit »
La société Ecomouv’ mettra en place ces péages. Mais l’Etat va entrer au capital de l’entreprise afin de contrôler ses activités.

L’écotaxe est bel et bien enterrée. Et remplacée par des « péages de transit ». Cette nouvelle taxe s’appliquera donc dès janvier 2015 aux camions de plus de 3,5 tonnes empruntant les principaux axes autoroutiers, soit 4000 km de route, contre 15 000 pour l’écotaxe initialement prévue. Les véhicules et matériels agricoles, les véhicules de collecte du lait seront néanmoins exonérés.  En Bretagne, seul l’axe Saint-Lô-Nantes, qui passe par Rennes sera concerné.

peage-transit-poids-lourds

Écotaxe : une nouvelle version déjà critiquée

Ces péages devraient permettre de récolter entre 500 et 650 millions d’euros, contre 800 au départ. Et cette nouvelle version de l’écotaxe est déjà critiquée de tous bords. Les bonnets rouges souhaitent taxer les sociétés d’autoroutes, tandis que les écologistes dénoncent une « taxe au rabais ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend