Aller directement au contenu

All4Pack [2018] Emballage : Les défis à relever pour 2050

Quelles sont les attentes des consommateurs concernant les futures innovations du secteur de l’emballage ? Quels seront les défis majeurs à relever ? À l’occasion du salon All4Pack Paris qui se déroulera du 26 au 29 novembre 2018, et en partenariat avec l’EPDA, European Brand & Packaging Design Association, le salon a interrogé 22 designers de 16 pays d’Europe …

All4Pack [2018] Emballage : Les défis à relever pour 2050
Selon l’étude Yougov, ce que souhaitent surtout les Baby- boomers (50 ans et plus) et les Millénnials (18-34 ans) européens, ce sont des emballages plus faciles à ouvrir et à refermer.

Quelles sont les attentes des consommateurs concernant les futures innovations du secteur de l’emballage ? Quels seront les défis majeurs à relever ? À l’occasion du salon All4Pack Paris qui se déroulera du 26 au 29 novembre 2018, et en partenariat avec l’EPDA, European Brand & Packaging Design Association, le salon a interrogé 22 designers de 16 pays d’Europe et du Maghreb afin de connaitre leur point de vue sur les défis qui attendent le secteur de l’emballage. Suite à leurs réflexions, l’institut de sondage YouGov a questionné 8 253 consommateurs de 6 pays afin de comprendre leurs attentes concernant les futures innovations du secteur. Il en ressort les contours des défis majeurs qui nous conduiront vers 2050 et la révolution de l’emballage…

L’emballage va se réinventer

Du fait du vieillissement de la population, des emballages plus lisibles seront indispensables ! Passé le cap de la quarantaine, les problèmes de vue apparaissent et s’accentuent au fil du temps. Selon l’étude Yougov, ce que souhaitent surtout les Baby- boomers (50 ans et plus) et les Millénnials (18-34 ans) européens, ce sont des emballages plus faciles à ouvrir et à refermer. Voilà qui ouvre des perspectives d’évolution des emballages si l’on considère que les Millénnials d’aujourd’hui auront plus de 60 ans en 2050 ! 42% des consommateurs européens estiment que la lisibilité du packaging n’est pas adéquate. 47% des personnes interrogées considèrent que l’amélioration de l’ouverture et la fermeture des emballages est un sujet à prendre en compte. 31,5% des consommateurs français, espagnols, britanniques et italiens soulèvent la problématique du poids trop important de certains emballages. 32% des Belges et des Allemands critiquent les formats peu adaptés à la consommation.

Eradiquer l’emballage superflu

Les Européens interrogés souhaitent l’interdiction des emballages non recyclables ainsi que le suremballage. Ils apprécieraient que des dispositifs de récompenses financières soient mis en place pour le retour des emballages usagés. Des mesures radicales qui démontrent que les consommateurs souhaitent plus que jamais éradiquer l’emballage superflu et favoriser le recyclage. 47% des Britanniques et 49% des Allemands souhaitent interdire le suremballage. 52% des Espagnols et 40% des Italiens souhaitent récompenser financièrement le retour des emballages usagés. 40% des Européens sont pour l’interdiction des emballages non recyclables.

Le développement de l’intelligence artificielle

Cette avancée technologique devrait permettre de rendre les emballages plus responsables. En effet, pour les Baby-boomers comme pour les Millénnials Européens, l’intelligence artificielle fait sens si elle aide à mieux trier et recycler les emballages usagés et si cela permet de limiter le gaspillage en alertant par exemple sur les dates de péremption. 34% des répondants perçoivent l’intelligence artificielle comme opportunité de bénéfices économiques : notamment celle de limiter le gaspillage en alertant le consommateur sur les dates de péremption. 38% considèrent qu’il y aura également des bénéfices écologiques en aidant les populations au tri des emballages usagés
La gestion de l’emballage après son utilisation est la principale préoccupation des Européens. A contrario, l’ouverture et la fermeture passent légèrement après et elle préoccupe un peu plus les Baby- boomers que les Millénnials. Encore des attentes claires qui soulignent une fois de plus l’importance de la parfaite fonctionnalité d’usage de l’emballage et sa capacité à «disparaître facilement» vers le recyclage. 35% des répondants souhaitent améliorer la gestion de l’emballage après utilisation. 37% plébiscitent l’amélioration de l’ouverture et de la fermeture entre deux usages des emballages. 29% souhaitent que soit revues les tailles des emballages, souvent inappropriées
On observe que le secteur de l’emballage est en pleine et constante mutation. A cause, ou grâce, aux innovations comme l’intelligence artificielle ou les nouveaux modes de mobilité, les emballages resteront au- devant de la scène mais seront, à coup sûr, plus respectueux de l’environnement et de la personne.
(SOURCES : Étude réalisée par YouGov pour le Salon ALL4PACK Paris– Groupe COMEXPOSIUM / Étude réalisée en partenariat avec l’EPDA par Fabrice PELTIER pour le Salon ALL4PACK Paris– Groupe COMEXPOSIUM)

ParLa rédaction
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend