Aller directement au contenu

DuPont et Ingredia annoncent de nouveaux ingrédients pour le yaourt

Dans l’industrie agroalimentaire, le secteur des ingrédients est divers et couvre une vaste gamme de produits qui sont utilisés pour aider à garantir ou améliorer la sécurité, la fraîcheur et la valeur nutritionnelle de nos aliments, ainsi que leur goût, leur texture et leur apparence. Les glucides, les protéines, les extraits ou les arômes sont tous des ingrédients alimentaires. …

DuPont et Ingredia annoncent de nouveaux ingrédients pour le yaourt
L’enzyme Versilk de DuPont est le moyen efficace de soulager le problème de viscosité lors de l’ajout de protéines aux yaourts et aux boissons fermentées.

Dans l’industrie agroalimentaire, le secteur des ingrédients est divers et couvre une vaste gamme de produits qui sont utilisés pour aider à garantir ou améliorer la sécurité, la fraîcheur et la valeur nutritionnelle de nos aliments, ainsi que leur goût, leur texture et leur apparence. Les glucides, les protéines, les extraits ou les arômes sont tous des ingrédients alimentaires.

DuPont a ainsi annoncé le lancement d’une nouvelle gamme d’ingrédients sous le nom de «Virslik». « L’enzyme Versilk est le moyen efficace de soulager le problème de viscosité lors de l’ajout de protéines aux yaourts et aux boissons fermentées. Ainsi, les consommateurs peuvent profiter d’une collation rafraîchissante et premium qui allie santé et gourmandise » affirme DuPont pour qui la gamme Virslik est particulièrement polyvalente dans le segment des yaourts. Pour le moment, le produit restera exclusif à l’Amérique du Nord. Selon DuPont, cette stratégie permettra un lancement plus fluide lorsque l’ingrédient traversera les côtes dans un proche avenir. Avec un lancement réussi, cette gamme d’ingrédients pourrait être essentielle pour promouvoir l’augmentation de la teneur moyenne en protéines des yaourts sains et relever de la même manière les normes de développement de produits.

Selon l’enquête menée par GlobalData le mois dernier, 57% des consommateurs ont adapté leur comportement d’achat en ce qui concerne l’achat de yaourts depuis l’épidémie de Covid-19. « Cela signifie que les États-Unis constituraient un banc d’essai parfait pour garantir que les améliorations observées dans la sensation en bouche et le goût que les nouveaux ingrédients créent une gamme avec ce que les consommateurs recherchent dans la nouvelle norme » explique FoodProcessing.

En outre, deux fois plus d’Américains interrogés par GlobalData ont déclaré qu’ils achètent plus de yaourt depuis le début de la pandémie, plutôt que moins de yaourt. Cette augmentation substantielle en fait un endroit idéal pour tester de nouveaux ingrédients de yaourt, car leur utilisation concernera plus spécifiquement les tendances de consommation émergentes observées à travers le monde.

DuPont porte la teneur totale en protéines d’un yaourt à 14%, plutôt que les 9 à 10% que nous voyons dans les yaourts aujourd’hui. DuPont a souligné également un certain nombre d’autres facteurs en plus de sa valeur nutritionnelle. Clementina Dellomonaco, chef de produit mondial chez DuPont’s Dairy Enzymes, déclare: «Versilk est la dernière de notre suite de solutions comprenant des enzymes, des cultures, des protéines et des solutions fonctionnelles. Nous prévoyons un déploiement mondial rapide après ce lancement initial».

Outre la nutrition et le goût, le produit de DuPont vise également à aider les marques à devenir plus agiles, grâce à la polyvalence de Verslik en tant que composant qui aide les fabricants à réagir rapidement aux tendances du marché.

Récemment, le yaourt a agi comme un produit «incontournable» pour les consommateurs réagissant aux pressions liées au mode de vie initiées par la propagation du Covid-19. De nombreux consommateurs achètent des aliments nutritifs comme le yaourt à déguster comme repas léger ou collation, par opposition à quelque chose de plus gourmand. Dellamonaco affirme que cette augmentation de la demande est motivée par la santé et la nutrition dans l’espace des yaourts et des aliments fermentés, le goût et la texture «permettant vraiment» cette tendance. «Nous nous attendons à un déploiement mondial rapide après ce lancement initial», ajoute-t-elle.

Une protéine de lait qui augmente le crémeux des yaourts à boire

L’un de ses concurrents dans ce domaine, la société de développement française Ingredia, a également annoncé un nouvel ingrédient de yaourt «ProMilk Yogfluid» qui porte la teneur en protéines à 12%. Cette protéine de lait augmente le crémeux des yaourts à boire.

Aujourd’hui, avoir une alimentation riche en protéines n’est pas uniquement réservée aux culturistes. En effet, les consommateurs soucieux de leur santé estiment qu’avoir une alimentation riche en protéines est la collation idéale pour renforcer l’effet de satiété et faire le plein d’énergie. Une des solutions est d’avoir recours aux produits laitiers frais, qui est un bon moyen de consommer des protéines plus naturellement.

Promilk Yogfluid est une protéine de lait spécialement développée pour augmenter le crémeux des yaourts à boire, riches en protéines. Ses propriétés uniques permettent d’atteindre jusqu’à 12% de protéines. Les bénéfices de Promilk Yogfluid dans le yaourt à boire : augmente le crémeux, apporte de la fluidité au produit et donner un bon goût laitier naturel. Promilk Yogfluid veut ainsi répondre aux 3 demandes des consommateurs : santé, mobilité et plaisir.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend