Aller directement au contenu

Hygiène et sécurité alimentaire : Ishida déploie quatre systèmes destinés au contrôle qualité

Détecter les contaminants des produits frais, vérifier les emballages en termes de présentation, de poids ou de conservation, Ishida propose pas moins de quatre systèmes destinés au contrôle qualité des aliments (sans oublier le pesage, coeur traditionnel du métier d’Ishida). Détecteurs par rayons X Ce détecteur repère tout : les contaminants même très petits, de l’ordre de 0,3 mm …

Hygiène et sécurité alimentaire : Ishida déploie quatre systèmes destinés au contrôle qualité
Candia a opté pour un système d’inspection par rayons X Ishida IX-GA-B3043. Il permet de contrôler annuellement 10 millions de bouteilles en polypropylène contenant des laits infantiles.

Détecter les contaminants des produits frais, vérifier les emballages en termes de présentation, de poids ou de conservation, Ishida propose pas moins de quatre systèmes destinés au contrôle qualité des aliments (sans oublier le pesage, coeur traditionnel du métier d’Ishida).

Détecteurs par rayons X

Ce détecteur repère tout : les contaminants même très petits, de l’ordre de 0,3 mm dans la viande, la volaille, les produits carnés, les poissons… Fragments d’os, de coquille, de métal, de verre, caillou, rien ne lui échappe grâce à sa très haute sensibilité. Là où la plupart des détecteurs du marché déclarent forfait, l’IX-G2, doté d’une très haute résolution, contrôle les aliments complexes, aux formes irrégulières, de faible densité, même s’ils possèdent une structure granuleuse ou qu’ils se chevauchent au sein d’une barquette. Démontage et remontage aisés, sans outil lors du nettoyage, également facilité par un bâti avec surfaces en pente permettant d’évacuer l’eau plus rapidement.
Autre modèle, le IX-GN 4044, un système remarquable par la vitesse accordée aux changements de process, est doté d’une sensibilité hors pair grâce à la technologie GA (algorithme génétique) brevetée par Ishida.
Au fil des process, il « apprend » et affine ainsi sa sensibilité. Il convient au contrôle des produits standardisés ou identiques, d’épaisseurs variables (viande, pains, viennoiseries, fromages, confiseries, crèmes glacées, yaourts…) pour détecter toutes sortes de contaminants (os, arête, caoutchouc, métal, verre…).
En plus de son rôle de détecteur, il offre les fonctions suivantes : comptage des unités, estimation du poids, contrôle du taux de emplissage, détection des produits défectueux ou manquants, vérification du calibrage des produits, vérification de l’operculage.

Le detecteur de fuites de gaz de conservation

Seul détecteur de fuites de gaz de conservation du marché fonctionnant à partir de la technologie laser, l’AirScan a été récompensé à maintes reprises par les professionnels de l’emballage. Il détecte en 20 ms toute fuite du gaz de conservation -même minime, de l’ordre de 0,25 mm- s’échappant des barquettes operculées ou des sachets grâce à une triple détection (au-dessus, sur les côtés et sous l’emballage) pourvu que ce gaz contienne au moins 10% de CO2 à grande vitesse -jusqu’à 180 conditionnements/minute- sans aucun impact négatif sur la cadence de production. Il s’agit d’une vérification non destructive et parfaite de chaque emballage qui le distingue des contrôles en mode aléatoire ou par paquets de x conditionnements. AirScan s’installe sur toute ligne de conditionnement existante avec une faible empreinte au sol (380 x 500 mm).

Trieuse ponderale pour l’élimination des emballages non conformes

Arrivée de la nouvelle trieuse pondérale DACS-GN-SE intégrée à la gamme Performance-Line d’ISHIDA. Elle conjugue vitesse, précision grâce au processeur de dernière génération, et flexibilité. Par exemple, la vitesse du convoyeur atteint 50 mètres/minute ! Deux modèles : DACS-GN-SE012 (en démonstration au prochain CFIA) pour une capacité de pesage de 1250 g (plage de 8 à 1254 g) ; DACS-GN-SE050, pour jusqu’à 5000 g (plage de 32 à 5018 g). 3 tailles de convoyeur : 220 x 450 mm ou 300 x 545 mm (DACS GN-SE012) et 370 x 545 mm (DACS GN-SE050).
L’élimination des emballages non conformes s’effectue au choix par air ou au moyen de bras.
On peut lui adjoindre un détecteur de métal, ou un système ’inspection par rayons X. Il est désormais possible de récupérer les données de la trieuse sans utiliser une imprimante, une simple clé USB suffit.
La DACS-GE-SE012 est compatible avec le nouveau logiciel de surveillance et d’intervention Sentinel du constructeur. Sa vocation ? repérer tout ce qui se passe en temps réel dans le but d’optimiser la production. Le logiciel est connecté à un système central supervisé par les ingénieurs d’Ishida qui identifient la moindre défaillance de la machine, susceptible d’impacter le coût de la production. Consultable sur smartphone, tablette, ordinateur portable, PC, Sentinel garantit l’utilisation de la trieuse à son maximum d’efficacité.

Operculeuse QX-300 Flex pour maintenir le niveau d’hygiène

Avant de lancer un nouveau produit qui sera conditionné en barquette, les différents services d’une entreprise -R&D, laboratoire, fabrication- ont besoin d’effectuer des essais pour concrétiser leur projet puis optimiser les coûts de développement. La QX-300 Flex est faite pour eux.
Compatible avec tous types de barquettes et de films (carton, lastique, aluminium, mono, multicouche), la QX-300 Flex peut être paramétrée pour un operculage simple, sous vide ou avec atmosphère modifiée. L’operculage des barquettes, d’une largeur maximale de 430 mm, s’exécute sans intervention de l’opérateur dont le rôle est simplement de placer et retirer les barquettes.
La machine fonctionne à la cadence de 8 cycles/minute. L’étanchéité est parfaite grâce à la forte pression exercée et aux contrôles rigoureux du temps et de la température de soudage.
L’alimentation et le rembobinage du film sont motorisés. L’opérateur dispose d’un écran graphique lui permettant de mémoriser jusqu’à 20 programmes.
Elle convient à une multitude d’applications : plats cuisinés, salades de fruits ou de légumes, viandes, volailles, poissons, potages et sauces, snacks, confiseries, barquettes pour cuisines collectives ou la distribution…
Enfin, sa conception et son bâti en acier inox permettent de maintenir le haut niveau d’hygiène requis en agroalimentaire.

Peseuse associative, nouveau modèle moins énergivore
La configuration de cette peseuse correspond aux marchés de la viande surgelée semi-collante.
C’est une peseuse circulaire à 14 têtes, étanche, en acier noxydable, munie de bennes gaufrées revêtues de Téflon, à sortie unique. Elle fait partie de la série RV récemment développée par Ishida.
Ses qualités sont demeurées inégalées à ce jour en termes de cadences, précision, robustesse et nettoyabilité. Enfin, moins énergivore, – 20% par rapport à la gamme précédente. ’utilisateur peut choisir entre 3 modes de fonctionnement (pleine capacité, demi-capacité, éco) pour réduire encore davantage la consommation électrique.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend