Aller directement au contenu

Impact environnemental : Les Maîtres Laitiers du Cotentin se met au vert

Les Maîtres Laitiers du Cotentin, en partenariat avec CertiNergy &Solutions, lance un projet conséquent sur son site de Sottevast afin de réduire son impact environnemental et, en particulier, d’optimiser sa consommation d’énergie. A terme, il doit permettre 17% d’économies d’énergie par an, notamment grâce à la mise en place d’une récupération de chaleur fatale permettant l’effacement de consommations de …

Impact environnemental : Les Maîtres Laitiers du Cotentin se met au vert
Ce projet pour Les Maîtres Laitiers du Cotentin doit à terme permettre 17% d’économies d’énergie par an, notamment grâce à la mise en place d’une récupération de chaleur fatale permettant l’effacement de consommations de gaz. Ce projet, nommé « Héraklès », d’un coût d’investissement de plus de 20 millions d’euros, comprend douze opérations qui se dérouleront de septembre 2021 à fin 2022. 

Les Maîtres Laitiers du Cotentin, en partenariat avec CertiNergy &Solutions, lance un projet conséquent sur son site de Sottevast afin de réduire son impact environnemental et, en particulier, d’optimiser sa consommation d’énergie.

A terme, il doit permettre 17% d’économies d’énergie par an, notamment grâce à la mise en place d’une récupération de chaleur fatale permettant l’effacement de consommations de gaz. Ce projet, nommé « Héraklès », d’un coût d’investissement de plus de 20 millions d’euros, comprend douze opérations qui se dérouleront de septembre 2021 à fin 2022. Les deux premiers chantiers porteront sur la station d’épuration et le froid.

Réduire l’impact environnemental des rejets

L’enjeu est de taille : réduire l’impact environnemental de la station en améliorant ses performances. Aujourd’hui, l’usine de Sottevast maîtrise ses rejets d’eaux usées en trois flux : Rejets d’ eau épurée à la rivière (la Douve) et épandage de boues «biologiques» dans les champs proches de l’ usine. Le débit de la Douve étant insuffisant pour absorber toutes les eaux épurées, une partie des eaux chargées de matières laitières est épandue. Après travaux, les rejets d’eaux usées seront conduits en quatre flux : Rejets d’ eau épurée à la rivière, avec un niveau de qualité plus élevé, pour répondre aux nouvelles exigences 2022 de qualité des eaux (cf. encadré) ; Ajout d’ une étape de traitement, pour extraire des boues « physico-chimiques », qui seront ensuite envoyées en méthanisation ; Épandage de boues « biologiques » dans les champs proches de l’ usine.

Le débit de la Douve restant insuffisant pour absorber toutes les eaux épurées, une partie sera utilisée en irrigation dans les champs à proximité de l’ usine. Les travaux sur la station dureront 9 mois, de septembre 2021 à juin 2022, et bénéficient du concours financier de l’ Agence de l’ eau Seine-Normandie.

Reconfigurer les utilités de l’usine

Pour transformer le lait en fromages frais, crèmes, lait, beurre…, une laiterie a besoin de nombreuses utilités : vapeur et eau chaude, air comprimé, froid, toutes fortement consommatrices d’ énergie. Dix des douze opérations du projet Héraklès visent à réduire dans la durée ces consommations d’ énergie. Les travaux sur le froid et l’ air comprimé ont démarré en septembre 2021.

La nouvelle installation de production de froid permettra de supprimer deux risques potentiels : ammoniac et légionnelles. Le pilotage et le contrôle des installations sera donc simplifié. Mais surtout, la chaleur dégagée lors de la compression d’ air et de la production de froid sera récupérée pour préchauffer l’eau utilisée en production. Cela permettra de réduire la consommation d’ énergie de la chaufferie. Viendront ensuite les travaux de renforcement de l’ isolation des vannes et de rénovation de la chaufferie, qui seront aussi sources d’ économies d’ énergie. Au total, CertiNergy & Solutions s’engage à 17% d’économies d’énergie par an sur 5 ans, qui seront suivis dans le cadre d’un contrat de performance énergétique. Le site de Sottevast poursuivra son activité durant toute la durée des travaux. Ces travaux se feront sans agrandissement du site. Ils permettront, à surface égale, d’en optimiser la capacité.

Se développer tout en s’ engageant pour offrir aux consommateurs, aux producteurs et aux collaborateurs une meilleure qualité de vie au quotidien, tel est l’ objectif revendiqué par Les Maîtres Laitiers du Cotentin à travers leur stratégie RSE «Coopérons pour demain». La démarche est désormais intégrée au pilotage du Groupe, et suivie par un comité dédié du Conseil d’ administration. Héraklès s’ inscrit dans cette politique globale en engageant la coopérative laitière pour les générations futures par la réduction de son impact sur le changement climatique, de sa consommation d’ énergie, et par la maîtrise de sa consommation d’eau, notamment par le déploiement de l’économie circulaire autour des rejets et de l’eau. Ce vaste projet vise également à garantir la performance des process et ainsi la sécurité alimentaire aussi bien que celle des producteurs et collaborateurs. Les différentes phases du projet Héraklès concerneront : l’air comprimé, l’eau industrielle et l’eau chaude 98°C, la chaufferie et l’engagement de performance énergétique.

D’importantes économies sur les autres sites

La coopérative laitière travaille en partenariat avec CertiNergy &Solutions depuis 2017, avec qui elle a déjà rénové l’ usine Réo à Lessay (remplacement de la chaudière au fioul lourd et rénovation de la production de froid, en 2018), et l’usine de Valognes (rénovation de la production de froid, achevée début 2021). Ces premiers partenariats ont permis d’ importantes économies d’ énergie : Site de Réo : -8% de consommation de gaz en 2020-21 par rapport à celle de fioul en 2018 ; -22% d’ électricité entre 2018 et 2020-21. Ce qui permet une baisse de 39% des gaz à effet de serre liés aux énergies, Site de Valognes : en tenant compte de la hausse d’activité, la consommation de gaz et d’électricité affiche une baisse de 20% sur les 5 premiers mois après chantier.

Sottevast : Le plus grand des six sites du Groupe 

Dédié à la production de fromages frais, crèmes, lait et beurre, le site de Sottevast produit 180 000 tonnes par an et emploie 700 collaborateurs. Le site accueille tous les jours plus d’ un million de litres de lait, qui sont ensuite transformés sur les 40 lignes de production. Il est équipé d’ un atelier de pré-concentration pour le lait et le sérum ainsi que d’ installations de fabrication de concentré lactique. Son unité ultra-moderne de stockage (80 000 m3) et de préparation permet d’ expédier 36 000 palettes par mois, plus de 250 camions par semaine, avec une capacité de livraison de 24 heures en France et 48 heures en Europe. Le site est certifié ISO 9001 (v2015), IFS (v6) et BRC (v8).

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend