Aller directement au contenu

Le SEPEM Industries 2019 veut accompagner la transformation de l’outil de production vers l’industrie 4.0

La 31e édition du SEPEM Industries (Salon des Services, Equipements, Process et Maintenance) se tiendra du 29 au 31 janvier à Douai et réunira 719 exposants. Depuis sa création en 2006, ce salon propose à l’ensemble des industriels d’une région spécifique de découvrir des solutions pratiques, innovantes et polyvalentes pour répondre à toutes les problématiques industrielles cœur d’usine : …

Le SEPEM Industries 2019 veut accompagner la transformation de l’outil de production vers l’industrie 4.0
La 31e édition du SEPEM Industries (Salon des Services, Equipements, Process et Maintenance) se tiendra du 29 au 31 janvier à Douai.
SEPEM Industries 2019 : Les solutions «cœur d’usine» pour l'agroalimentaireSEPEM Industries 2019 : 7 solutions optimisées pour l’amélioration de vos besoins industriels

La 31e édition du SEPEM Industries (Salon des Services, Equipements, Process et Maintenance) se tiendra du 29 au 31 janvier à Douai et réunira 719 exposants.
Depuis sa création en 2006, ce salon propose à l’ensemble des industriels d’une région spécifique de découvrir des solutions pratiques, innovantes et polyvalentes pour répondre à toutes les problématiques industrielles cœur d’usine : productivité, environnement, sécurité, maintenance, sous-traitance…
Chaque salon SEPEM Industries est implanté à moins de 2 heures 30 de route des principaux sites de production de la région où il se tient et se présente comme un véritable marché de solutions industrielles. Avec un nombre d’exposants croissant à chaque édition, c’est une formule qui a fait ses preuves : 30 éditions régionales en 12 ans, entre 400 et 750 exposants et entre 3600 et 7500 visiteurs suivant les éditions.
Le SEPEM Industries Nord se tiendra au Parc Gayant Expo de Douai, du 29 au 31 janvier. S’adressant aux décideurs des usines de la région Nord, elle regroupera 719 exposants sur 17 000 m2 d’exposition de matériels en fonctionnement.
La précédente édition régionale en 2017 avait réuni 691 exposants et accueilli 7 056 visiteurs sur 3 jours.

Prendre le virage vers l’usine du futur

Depuis deux ans, on observe un intérêt accru des visiteurs pour trouver un partenaire capable d’accompagner la transformation de leur outil de production (matériel et humain) vers l’industrie 4.0. Ainsi, le SEPEM Industries Nord met cette année le focus sur ces sociétés, produits ou services qui aident directement les industriels à prendre le virage vers l’usine du futur, quelle que soit la taille de la société : Big Data, robotisation, IOT, cybersécurité, réalité virtuelle ou augmentée, fabrication additive, mais aussi formation… Et comme le souligne Philippe Dutheil, DG d’Even Pro, organisateur du salon, «plus petite est la société, plus elle est concernée ! »

L’industrie en région Hauts de France, entre synergie et émulation

La région se positionne naturellement au centre des échanges et des flux de marchandises, tirant profit de sa proximité avec les frontières et de sa large façade côtière bordant la route maritime la plus fréquentée du monde donnant accès aux marchés asiatiques notamment.
La région des Hauts-de-France se classe ainsi au 5ème rang français pour les exportations avec plus de 45 milliards d’euros réalisés à l’étranger, soit 10,3% du total national selon les données des Douanes. Et l’industrie est particulièrement présente sur l’ensemble du territoire. Le secteur réalise en effet 16,7 % de la valeur ajoutée régionale quand la moyenne française s’élève à 13,8%. Le nombre d’établissements industriels est assurément une force, créant à la fois des synergies et une émulation vertueuse.

L’investissement et le recrutement en hausse pour 2019

La majorité des répondants à l’enquête réalisée en octobre dernier par Even.pro, organisateur du salon, confient à près de 63% avoir moins de visibilité par rapport à l’année précédente. Si la taille de l’entreprise semble assez peu compter sur ce point, les entreprises de moins de 20 salariés sont tout de même plus nombreuses à le confier (65,8%) que celles de plus de 200 salariés (63,2%).
En dépit de cette visibilité restreinte, on assiste tout de même à une légère amélioration des investissements et des recrutements par rapport à 2017. Il y a deux ans, 53,1% assuraient avoir des projets d’investissements, notamment et surtout dans le renouvellement de machines. Aujourd’hui, les mêmes sont à présent 54,2% et leur poste d’investissement principal n’a pas changé : des nouvelles machines de production.
En matière de recrutement, l’amélioration est plus nette : 40% confient avoir des projets de recrutement dans l’année à venir, contre moins de 25 % en 2017. Principalement dans le secteur de la fabrication de machine-outil où 47,2% des répondants disent vouloir recruter contre 30,8 % dans l’automobile.

La formation comme enjeu central

Contrairement à ce que l’on peut noter dans d’autres régions, dans les Hauts-de-France l’alternance et le recrutement sont des façons de former auxquelles les industriels font appel. Ce sera le cas pour 55% d’entre eux l’année prochaine.

Le SEPEM Industries 2019 accueillera cette année 11 catégories pour un éventail complet des savoir-faire :
• Sécurité – Hygiène – Environnement
• Maintenance – GMAO
• Automatismes – Mécatronique
• Manutention – Logistique – Stockage – Levage – Convoyage
• Bâtiments industriels (Equipements et Aménagements) – Electricité
• Machines d’ateliers – Machines Outils – Robotique – Equipements et Produits 
Associés
• Contrôle – Mesure – Instrumentation – Vision Industrielle
• Service aux industriels – Ingénierie Formation
• Fournitures – Equipements industriels
• Gestion des fluides et de l’air – Process – Etanchéité – Filtration – Robinetterie
• Sous-traitance : 
L’espace sous-traitance industrielle, nouveauté des éditions 2018/2019, remporte un vif succès auprès des industriels qui semblaient attendre le salon pour y découvrir leurs futurs partenaires. Une soixantaine de sociétés venues de toute la France viennent en effet y présenter leur savoir-faire caractéristique permettant aux industriels d’externaliser certaines compétences.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend