Aller directement au contenu

Pastacorp-Lustucru : « La formation en alternance c’est gagnant/gagnant »

Financer les formations en alternance, c’est le rôle d’OCAPIAT, opérateur de compétences de l’industrie agroalimentaire. Vincent Yametti, le DRH de la célèbre entreprise Pastacorp-Lustucru – 200 collaborateurs – spécialisée dans la fabrication de pâtes et couscous et leader des pâtes aux œufs frais, a répondu aux questions d’OCAPIAT. Voici des extraits, les coupures étant signalées par (…). La formation …

Pastacorp-Lustucru : « La formation en alternance c’est gagnant/gagnant »
Financer les formations en alternance, c’est le rôle d’OCAPIAT, opérateur de compétences de l’industrie agroalimentaire. Vincent Yametti, le DRH de la célèbre entreprise Pastacorp-Lustucru – explique pourquoi, elle a fait appel à leurs compétences.

Financer les formations en alternance, c’est le rôle d’OCAPIAT, opérateur de compétences de l’industrie agroalimentaire. Vincent Yametti, le DRH de la célèbre entreprise Pastacorp-Lustucru – 200 collaborateurs – spécialisée dans la fabrication de pâtes et couscous et leader des pâtes aux œufs frais, a répondu aux questions d’OCAPIAT. Voici des extraits, les coupures étant signalées par (…).

La formation en alternance fait-elle partie de vos axes stratégiques prioritaires ?

Vincent Yametti : (…) Ce mode pédagogique est un système vertueux. Si la formation théorique est bien faite, elle donne un soubassement théorique nécessaire à l’exercice du métier. Il n’y a rien de mieux pour apprendre que cet échange permanent entre théorie et pratique. Même pour le tuteur ou le maître d’apprentissage, c’est valorisant. (…).

Sur quel type de métiers et de niveaux de formation Pastacorp-Lustucru embauche-t-il le plus d’alternants ? En réponse à quels besoins ?

Vincent Yametti : Nous les recrutons d’abord et surtout en maintenance, essentiellement car il est compliqué d’avoir à longueur d’année sur la maintenance un appui ponctuel de main d’œuvre en intérim. D’autre part ce métier se prête bien à l’alternance, la formation théorique permet de donner du sens aux phases de pratique en entreprise.

Pour les métiers de conduite de ligne, du fait d’un flux d’activité permanent pas toujours compatible avec le rythme d’alternance, cela nous semblait jusqu’à présent moins adapté de recruter des alternants, mais cette année nous avons décidé d’en intégrer (…).

Pastaforp Lustucru est-il amené à développer sa politique de recrutement en alternance ?

Vincent Yametti : Nous devrions amplifier et confirmer un recours plus important aux contrats en alternance.(…), J’y vois beaucoup d’atouts. (…) C’est très valorisant pour les tuteurs d’accueillir des jeunes et de leur transmettre leurs savoirs. Après s’être formé en alternance, un jeune peut valoriser ce parcours.(…) , Sur un CV, une formation en alternance chez nous, comme chez les autres, c’est un plus.

Une intégration plus facile en entreprise

Qu’est-ce qui différencie un jeune formé en filière classique et un jeune formé en alternance ?

Vincent Yametti : En tant que recruteur, je vois vraiment la différence entre, par exemple, un BTS classique et un BTS en alternance. Ce dernier a souvent une meilleure compréhension du monde professionnel, des réflexes et de l’humilité. Quel que soit le niveau, j’ai remarqué que les jeunes diplômés se considèrent « sachants » alors qu’ils n’ont pas encore confronté leur connaissance au monde réel de l’entreprise. C’est flagrant pour les jeunes sortis des écoles de commerce ou d’une formation en maintenance. Le choc est rude. L’intégration est d’autant plus compliquée ensuite. Nous pouvons aussi être confrontés à un choc générationnel et une forme d’incompréhension entre les jeunes et les salariés plus anciens. Alors que quand ils se côtoient durant deux ans dans le cadre de l’alternance, le fait que le jeune soit dans le cadre d’une formation l’intégration est beaucoup plus facile.

Etes-vous satisfait des services rendus par OCAPIAT en matière d’alternance ?

Vincent Yametti : Oui je suis satisfait, car d’une part mon équipe et moi avons apprécié le site Internet dédié à l’alternance (NDLR : https://www.ocapiat.fr/capverslalternance) qu’OCAPIAT a développé. Ce site est simple et pratique.

D’autre part, nous avons eu l’agréable surprise de découvrir la simplicité de gestion des contrats mise en place par OCAPIAT. Tout est dématérialisé, facile, rapide, on n’a à s’occuper de rien ou presque rien. En 2 ou 3 clics c’est fait.

Si vous deviez convaincre une entreprise de recruter des alternants quel serait votre message ?

Vincent Yametti : ….) Soyez pragmatique, recrutez des alternants même s’ils ne sont pas toujours présents en entreprise ! Vous aurez de la main d’œuvre formée et de bonne qualité, tout en bénéficiant d’exonération de charges. La formation en alternance c’est 3 fois, voire 4 fois gagnant :

Gagnant pour l’entreprise, gagnant pour le jeune, gagnant pour la collectivité, et bien sûr gagnant pour le CFA ou le formateur.

Interview complète disponible dans son intégralité ICI

En savoir davantage sur l’alternance : OCAPIAT

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend