Aller directement au contenu

Agro voice Avec BWT, Cristal Union recycle l’intégralité de l’eau extraite des betteraves lors du processus de production

13 millions de tonnes de betteraves sont récoltées chaque année par les 9000 adhérents que compte la coopérative Cristal Union. Une fois la betterave lavée, le groupe sucrier en extrait le sucre pour produire du sucre en poudre ou le transformer en alcool traditionnel ou bioéthanol. « Il faut savoir que la première production d’une sucrerie est sa production …

Avec BWT, Cristal Union recycle l’intégralité de l’eau extraite des betteraves lors du processus de production
Depuis 2011, ce sont ainsi près de 400 000 m3 d’eau qui sont traités chaque année sur le site de production afin de pouvoir les recycler dans le process, soit plus de 4 millions de m3 d’eau recyclée en cumul depuis la mise en place du partenariat avec BWT.

13 millions de tonnes de betteraves sont récoltées chaque année par les 9000 adhérents que compte la coopérative Cristal Union. Une fois la betterave lavée, le groupe sucrier en extrait le sucre pour produire du sucre en poudre ou le transformer en alcool traditionnel ou bioéthanol.

« Il faut savoir que la première production d’une sucrerie est sa production d’eau », explique Michel Mangion, Directeur RSE du groupe Cristal Union. Dans le cadre de sa démarche RSE engagée il y a une dizaine d’années, le groupe sucrier décide donc d’arrêter de consommer l’eau dans le milieu naturel en utilisant l’eau contenue dans la betterave. « A cet effet, nous avions besoin d’eau distillée et donc d’investir dans des installations de qualité », explique Michel Mangion. Pour revaloriser cette eau, Cristal Union décide donc de faire appel à BWT France, l’une des plus importantes filiales du groupe autrichien Best Water Technology (BWT), le leader européen du traitement de l’eau.

400 000 m3 d’eau traités chaque année

«La première phase fut l’installation de deux lignes d’osmoseurs inverses et d’un concentrateur afin de récupérer 50% des retentats des deux producteurs», explique Yannick Dezetant, Responsable secteur chaufferie / déshydratation chez Cristal Union. «Nous avons réussi à récupérer cette eau-là et à en réutiliser la moitié. Puis nous avons souhaité prendre plus d’eau du bassin afin de la rendre apte à notre processus. Pour cela, nous avons installé en 2014, un skid de filtration et on est passé sur deux lignes d’ultra filtration à un micron en amont des deux lignes d’osmose inverse qui nous permettent à ce jour de retraiter l’eau des bassins pendant toute la phase d’intercampagne et de la rendre propre et utilisable sur notre processus de vapeur».

Grâce à la mise en place de ces installations, deux osmoseurs avec préfiltration et d’un osmoseur de recyclage BWT, l’eau récupérée au cours des process de concentration des jus sucrés et de cristallisation du sirop est désormais valorisée et réutilisée, après avoir été traitée, pour le lavage des betteraves et l’extraction du sucre.

Depuis 2011, ce sont ainsi près de 400 000 m3 d’eau qui sont traités chaque année sur le site de production afin de pouvoir les recycler dans le process, soit plus de 4 millions de m3 d’eau recyclée en cumul depuis la mise en place du partenariat avec BWT.

Objectifs : réduire toujours plus le déficit hydrique et la consommation d’énergie

Entre 2010 et 2020, Cristal Union a réussi à réduire son prélèvement d’eau dans le milieu naturel de 57%. Une eau qui sera recyclée autant de fois possible dans les procédés du groupe sucrier, pour tous les usages possibles, et l’eau restante fera l’objet d’un épandage sur les champs des agriculteurs. Un procédé qui permet également de lutter efficacement contre le déficit hydrique qui risque d’augmenter avec le temps.

Aujourd’hui, l’ambition principale du groupe sucrier Cristal Union est de limiter l’augmentation de la température de la planète à moins de deux degrés, ce qui l’oblige à travailler également sur sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre. Parallèlement, le groupe s’est engagé à réduire encore de 20% sa consommation d’eau dans le milieu naturel.

Voir le témoignage dans la vidéo ci-dessous

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend