Aller directement au contenu

Cargill et Mondelez se positionnent sur le non OGM

Selon Prisme, l’analyse de la conjoncture et de l’actualité agricole et agroalimentaire du Crédit Agricole, Mondelez va lancer prochainement une nouvelle gamme de produits snacking à la marque Vea, plus équilibrée sur le plan nutritionnel, souhaitant cibler plus particulièrement les jeunes consommateurs. Tous ses ingrédients seront d’origine naturelle et certifiés par l’organisme Non-GMO Project, excluant tout arôme et conservateur …

Cargill et Mondelez se positionnent sur le non OGM
Cargill a annoncé structurer une filière de produits certifiés Non-OGM destinés au marché américain.

Selon Prisme, l’analyse de la conjoncture et de l’actualité agricole et agroalimentaire du Crédit Agricole, Mondelez va lancer prochainement une nouvelle gamme de produits snacking à la marque Vea, plus équilibrée sur le plan nutritionnel, souhaitant cibler plus particulièrement les jeunes consommateurs.
Tous ses ingrédients seront d’origine naturelle et certifiés par l’organisme Non-GMO Project, excluant tout arôme et conservateur artificiel.
Pour accompagner ses clients industriels, Cargill a annoncé structurer une filière de produits certifiés Non-OGM destinés au marché américain. Après une certification par SGS obtenue pour son huile de soja, Cargill s’est résolu à solliciter le label Non-GMO Project pour trois de ses produits : l’érythritol, la canne à sucre et les huiles de tournesol.

Une demande de produits sans OGM en hausse

Aux États-Unis la demande des consommateurs augmente pour les produits certifiés sans OGM. La Californie est sans doute l’état le plus réfractaire aux OGM ayant déjà interdit leur production dans plusieurs comtés. D’après Cargill, la vente de produits certifiés par l’organisme Non OGM Project est passée de 348,8 M$ en 2010 à plus de 19 Mds $ en 2016. Une étude de marché réalisée par Packaged.
Facts prévoit que la demande pour des produits garantis sans OGM progressera de 12 % par an jusqu’en 2018. L’organisme Non OGM Project certifie les filières mais s’implique aussi dans la création des offres de produits sans OGM, la communication et l’éducation des consommateurs, souhaitant étendre les alternatives sans OGM, en collaborant avec des industriels de toutes tailles.

Un re-positionnement sur le naturel

Danonn, la filiale de Danone aux États-Unis a déjà annoncé qu’elle comptait exclure d’ici 2 ans les OGM de sa chaîne d’approvisionnement. Le lancement de nouveaux produits plus sains, contenant moins de sucre et de graisses s’accompagne d’un re-positionnement sur le naturel, qui signifie des ingrédients plus proches de la nature, des formules nettoyées des produits de synthèse et des OGM aussi.
Le mouvement est récent mais il prend suffisamment d’ampleur pour sensibiliser les plus grands industriels, la génération des « millenials » étant très réceptive au discours sur la qualité nutritionnelle et le manger sain, bien plus que leurs aînés. (Source Prisme CA)

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend