Aller directement au contenu

Coca-cola opte pour la maintenance fractionnée

Pour éviter d'arrêter entièrement ses usines, Coca-cola a fait le choix de la maintenance fractionnée, le weekend.

Coca-cola opte pour la maintenance fractionnée
Cent ans d’Histoire et de design pour la bouteille « Contour » de Coca-Cola. Retour sur l’épopée.

Fractionner ses opérations de maintenance le weekend pour ne pas stopper son activité plus d’une semaine : c’est le choix qu’a fait Coca-cola.  « L’idée est venue il y a trois ans. Le service supply chain souhaitait diminuer la période annuelle d’arrêt pour les révisions du parc machines. Nous avons cherché à optimiser la maintenance », explique Richard Beller, le responsable des services techniques de l’usine Coca-Cola Entreprise de Castanet-Tolosan, près de Toulouse sur le site de l’Usine Nouvelle. Les équipes du weekend ont donc été supprimées pour fractionner les opérations de maintenance en fin de semaine.

Des opérations de maintenance repensées

De plus, l’embouteilleur essaie au maximum de remplacer des sous-ensembles et non des pièces simples, de sorte que le temps de révision est passé de 10 à 6 jours, en faisant des échanges standards de plusieurs pièces d’un seul coup.

Cet échelonnage des opérations de maintenance demande une grande organisation en amont et un calendrier précis. « Notre soutireuse nécessite environ 600 heures de travail pour une révision annuelle. Nous avons d’abord acheté des sous-ensembles de pièces, installés le week-end puis reconditionnés en semaine, soit 450 heures de travail. Nous avons ensuite lissé les opérations de maintenance durant l’année », poursuit Richard Beller sur l’Usine Nouvelle.

Travail le weekend et maintenance franctionnée : incompatibles

Grâce à cette nouvelle organisation du travail, plus d’arrêt de la production au cours de l’année, une productivité en hausse et des coûts de production en baisse. Cette méthode, perçue comme une réussite par le groupe va maintenant être étendue aux autres sites de Coca-cola. Seul bémol : les usines qui produisent le weekend ne peuvent l’adopter. Mais le groupe prévoit d’adapter progressivement ses usines travaillant le samedi et le dimanche.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend