Aller directement au contenu

Des emballages plastiques toujours plus écologiques.

Face aux préoccupations environnementales et sociétales mise en avant par l’enquête Ipsos pour Emballage 2010, les fabricants d’emballages alimentaires plastiques rusent d’innovation en matière d’éco-conception. Trois pivots majeurs ressortent.

Face aux préoccupations environnementales et sociétales mise en avant par l’enquête Ipsos pour Emballage 2010, les fabricants d’emballages alimentaires plastiques rusent d’innovation en matière d’éco-conception. Trois pivots majeurs ressortent. La réduction à la source est le premier axe notable, avec comme solutions, la diminution des épaisseurs (épaisseur de films de fardage réduite de 18% chez RKW, et le film multipack Nano’Clear de Ceisa Packaging) ou bien l’optimisation des formes et volumes (diminution du poids des préformes chez PDG Plastiques et Veriplast). La recyclabilité est également un argument écologique. Ainsi certains professionnels choisissent de remplacer des monomatériaux par des complexes comme le PET amorphe (APET), ou en innovant avec des bouchons-verseurs anti-retours inviolables en polyéthylène (PE) chez CVP. Troisième axe, l’intégration de matière recyclées ou bien de résines issues de ressources renouvelables comme le Polywood (un complexe de fibres de bois et de polypropylène) qui permet à CGL Pack de thermoformer de la cellulose, et le Windopap d’Uni Packaging associant plastique et papier.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend