Aller directement au contenu

En cette rentrée scolaire, la qualité des repas de cantine laisse encore à désirer !

Pas moins de 6 millions d’élèves fréquentent leur cantine scolaire, qu’ils soient à la maternelle ou au lycée. Un milliard de repas sont servis chaque année dans ces établissements. Un élève demi-pensionnaire aura mangé plus de 2 000 fois dans une cantine s’il la fréquente pendant toute sa scolarité. Pourtant, la qualité des repas laisse encore à désirer

Pas moins de 6 millions d’élèves fréquentent leur cantine scolaire, qu’ils soient à la maternelle ou au lycée. Un milliard de repas sont servis chaque année dans ces établissements. Un élève demi-pensionnaire aura mangé plus de 2 000 fois dans une cantine s’il la fréquente pendant toute sa scolarité. Pourtant, la qualité des repas laisse encore à désirer, de la même façon que l’équilibre nutritionnel, qui n’est pas toujours respecté. En ce qui concerne les utilisateurs des cantines, autrement dit les élèves, 70,2% des enfants de primaire jugent les repas qui leur sont servis bons, contre seulement 51,5% des élèves de secondaire (enquête DGAL-CLCV de 2009).

La loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche du 27 juillet 2010 prévoyait la mise en place d’une politique publique de l’alimentation dont la déclinaison opérationnelle est le Programme national pour l’alimentation. Un décret d’application était cependant attendu pour obliger les restaurants scolaires à proposer une alimentation équilibrée, mais la rentrée 2011 ne verra toujours pas son apparition. Des lobbys seraient-ils en œuvre ? Possible.

En attendant, le gouvernement tente d’agir pour améliorer la qualité des repas au travers d’une note de service parue le 16 août 2011 et définissant le rôle des DRAAF et des DAAF dans la mise en place de deux programmes dédiés à la cantine. Baptisés « mieux manger dans ma petite cantine » et « plaisir à la cantine », ils reconnaissent l’importance des repas scolaires dans l’apprentissage des bonnes habitudes alimentaires et dans la sensibilisation des élèves aux produits de qualité et de proximité. Des expérimentations résultant d’un appel à projets national seront également développées dans certaines régions en 2011 et 2012.

Entre autres mesures contenues dans ces deux programmes :

  • des menus contenant des produits de saison,
  • le développement des plats cuisinés dans la cantine et non achetés tout prêts et réchauffés,
  • un temps de repas assis de 30 minutes minimum pour les élèves,
  • la mise en place d’ateliers pour faire découvrir aux élèves les coulisses de leur cantine

Des financements sont également prévus notamment afin de former le personnel. Espérons que ces initiatives permettront à nos chères têtes blondes de bénéficier d’un repas équilibré, de qualité et savoureux, tout en leur donnant les bases d’une alimentation saine et locale. Reste que le décret d’application, lui, est toujours attendu.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend