Aller directement au contenu

Eurial veut consolider son leadership dans le fromage de chèvre

N°1 du fromage de chèvre en France, avec sa marque « Soignon », Eurial, branche lait d’Agrial, souhaite consolider et étendre son leadership sur le marché caprin en France et à l’international, d’ici à 2020.

Eurial veut consolider son leadership dans le fromage de chèvre
N°1 du fromage de chèvre en France, avec sa marque « Soignon », Eurial, branche lait d’Agrial, souhaite consolider et étendre son leadership sur le marché caprin en France et à l’international, d’ici à 2020. Crédit : avlxyz – flickr – CC

Cette stratégie implique le recrutement dans les 5 ans d’une centaine de nouveaux éleveurs de chèvres en tant qu’adhérents d’Agrial, et elle s’accompagne d’un plan caprin de soutien aux éleveurs actuels et futurs. Les ambitions d’Eurial sur le marché du fromage de chèvre s’orientent autour de deux axes majeurs. D’une part, en GMS, le leader entend doubler son activité, en France et à l’export. D’autre part, là aussi en France et à l’international, l’entreprise va poursuivre sa croissance sur les secteurs de la Restauration Hors Domicile (RHD) et de l’industrie, où elle occupe, d’ores et déjà, une position de leader.

Plusieurs leviers de développement

Cette stratégie de développement ambitieuse s’appuie sur plusieurs leviers : tout d’abord, l’élargissement de son offre de marque et l’innovation produit sur l’ensemble de ses marchés. Elle repose aussi sur l’ouverture à de nouveaux partenariats, en particulier à l’international, et enfin, d’ici 3 ans, 20 millions d’euros d’investissements industriels et marketing sont prévus.

Cette stratégie nécessite la consolidation et le développement de sa ressource laitière. Aujourd’hui, Eurial collecte 140 millions de litres de lait auprès des 670 éleveurs caprins adhérents d’Agrial (soit 30 % de la collecte de lait de chèvre française).

La consolidation de sa filière « chèvre »

A horizon 2020, Eurial aura besoin d’augmenter sa collecte de lait de chèvre, en France, de 25 millions de litres, soit 5 millions de litres supplémentaires par an. Un besoin qui se traduit par la mise en place d’un important plan de soutien destiné à l’accroissement de la production des adhérents actuels (accompagnement technico-économique, aides financières, garanties de prix du lait…) et au recrutement d’une centaine de nouveaux éleveurs caprins, d’ici 5 ans.

A travers son ambitieux projet de consolidation de son leadership en chèvre, Eurial s’impose comme le fer de lance de toute la filière laitière chèvre française, en vue de contribuer à sa modernisation et sa pérennisation, en lien avec les autres acteurs de la filière. Une filière qui évolue sur un marché structurellement en croissance depuis 15 ans.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend