Aller directement au contenu

Face à la demande, Kaneka augmente sa capacité de production pour Kaneka Biodegradable Polymer Green Planet

Kaneka Corporation a décidé d’augmenter considérablement la capacité de production de Kaneka Biodegradable Polymer Green Planet au Japon. La pollution plastique est devenue un problème répandu, les plastiques à usage unique étant interdits dans de nombreux endroits du monde. Au Japon également, la loi sur la circulation des ressources pour les plastiques, qui devrait entrer en vigueur en avril de …

Face à la demande, Kaneka augmente sa capacité de production pour Kaneka Biodegradable Polymer Green Planet
Kaneka estime que Green Planet pourrait remplacer environ 25 millions de tonnes de produits en plastique traditionnels à usage unique par an à l’échelle mondiale. Green Planet est déjà utilisé pour les pailles, les couverts, les capsules de café, les sachets, les films… et ces applications représentent à elles seules plus de 5 millions de tonnes par an.

Kaneka Corporation a décidé d’augmenter considérablement la capacité de production de Kaneka Biodegradable Polymer Green Planet au Japon. La pollution plastique est devenue un problème répandu, les plastiques à usage unique étant interdits dans de nombreux endroits du monde. Au Japon également, la loi sur la circulation des ressources pour les plastiques, qui devrait entrer en vigueur en avril de cette année, imposera une réduction des plastiques à usage unique. Green Planet est prometteur en tant que solution innovante contre les dommages environnementaux causés par les plastiques à usage unique en raison de ses caractéristiques biodégradables, tout en conservant une fonctionnalité similaire à celle des plastiques traditionnels.

Green Planet (nom chimique : PHBH) est un polymère de biomasse produit par biosynthèse de micro-organismes à partir d’huiles végétales. Green Planet se biodégrade facilement aussi bien dans le sol que dans l’eau (eau salée et eau douce). Comme Green Planet finira par se biodégrader en CO2 et en eau, il ne pollue pas l’environnement. Lorsque le développement de Green Planet a commencé, il y a trente ans, on l’appelait un polymère miraculeux, mais la production à l’échelle industrielle n’était encore qu’un rêve. Cependant, le développement d’une biosynthèse innovante de micro-organismes a conduit à une vision claire pour la commercialisation de Green Planet. De plus, des progrès spectaculaires dans les technologies de formulation et de traitement en ont fait une réalité. Cela n’a été possible que parce que Kaneka dispose de technologies de base de grande envergure liées à la fermentation et à la production de polymères.

Kaneka prévoit d’augmenter encore sa capacité de production en Europe

Kaneka estime que Green Planet pourrait remplacer environ 25 millions de tonnes de produits en plastique traditionnels à usage unique par an à l’échelle mondiale. Green Planet est déjà utilisé pour les pailles, les couverts, les capsules de café, les sachets, les films… et ces applications représentent à elles seules plus de 5 millions de tonnes par an. Le nombre de demandes que Kaneka reçoit de la part de détenteurs de marques soucieux de l’environnement augmente rapidement, et Kaneka étendra ses capacités d’approvisionnement pour répondre à la demande croissante.

Porté par la politique de « production locale pour consommation locale », Kaneka prévoit d’augmenter encore sa capacité de production en Europe et en Amérique, où la demande est également en hausse. Green Planet a un potentiel commercial de l’ordre de centaines de milliers de tonnes et sera l’un des principaux produits du portefeuille d’activités de Kaneka.

Green PlanetTM peut être utilisé dans une grande variété d’applications, et cette gamme devrait encore s’étendre à l’avenir. Pour cette raison, la nouvelle usine de production est considérée comme une fondation pour le développement futur de la technologie des procédés. En exploitant cette nouvelle usine, Kaneka prévoit de développer davantage de nouveaux produits, promouvoir l’amélioration de la productivité et la réduction des coûts, grâce à l’innovation des procédés. Les avantages d’une telle innovation de processus seront donc appliqués aux futures extensions de capacité.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend